Les principales matières premières

matiere premiere lin coton_textileaddict

 

  • le coton

Le coton est une fibre naturelle végétale qui entoure les graines d’un arbuste communément appelé cotonnier. Il est constitué de cellulose pure. Le coton est la plus importante des fibres naturelles produites dans le monde (près de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles). On l’apprécie pour sa longueur, sa finesse, son toucher très doux. Il est solide et souple en même temps. En revanche, il a tendance à se froisser facilement.

En savoir plus : Fibre textile : le coton

Fibre textile : le coton

 

  • le lin

Le lin est une fibre végétale extraite de la tige du linume. Elle a la particularité d’être une fibre longue (plusieurs dizaines de centimètres), solide et brillante, donnant des tissus frais et absorbants, ce qui la rend idéale pour l’été. Par contre le lin a tendance à se froisser facilement.

En savoir plus : Le lin textile en 6 questions

Le lin textile en 6 questions

 

  • le chanvre

Le chanvre cultivé (Cannabis Sativa) est originaire d’Asie Centrale (Himalaya). Peu exigeante, cette plante peut s’épanouir sous les climats les plus variés. En 2011, le chanvre représente 0,5 % de la production mondiale de fibres textiles (source FAO). Cette fibre a la particularité d’être légère, résistante et absorbante.

En savoir plus : La fibre de chanvre textile

La fibre de chanvre textile

 

  • l’ortie

Plus soyeuse que le lin, brillante comme de la soie, la fibre d’ortie, la ramie plus précisément, provient de la tige d’une plante vivace tropicale. Cette plante originaire d’Extrême-Orient est aussi appelée « Ortie de Chine » ou « lin oriental ». Cette fibre est appréciée pour ses propriétés étonnantes : brillance, douceur, facile à teindre, très solide, imputrescible et absorbante.

En savoir plus : La ramie, fibre textile d’ortie

La ramie, fibre textile d’ortie

 

  • la noix de coco

La fibre textile de coco ou « coir » provient de l’enveloppe qui protège le fruit du cocotier (Cocos Nucifera). La fibre de coco est une fibre végétale qui présente de nombreuses propriétés, à commencer par sa robustesse. La grande rigidité de la fibre de coco limite ses applications purement textiles à des secteurs techniques (bâtiment, agriculture…), à la décoration et aux objets utilitaires.

En savoir plus : La fibre textile de coco

La fibre textile de coco

 

  • l’ananas

L’ananas est une plante herbacée (broméliacée) originaire d’Amérique du Sud. On la connaît surtout pour ses fruits comestibles, mais elle produit également des fibres utilisées dans l’industrie textile. La fibre naturelle obtenue à partir des feuilles d’ananas permet de créer 2 matières très différentes : une étoffe traditionnelle nommée Piña (« soie d’ananas ») et un « cuir végétal », le Piñatex®.

En savoir plus : La fibre textile d’ananas

La fibre textile d’ananas

 

  • l’amidon de maïs

Tous les grains de maïs ne finissent pas en popcorn. Loin d’être cantonné au secteur de l’alimentation humaine ou animale, le maïs (amidon) est une matière première employée dans l’industrie agroalimentaire, pharmaceutique, cosmétique, plastique ou en tant que biocarburant… Depuis une vingtaine d’années, l’amidon de maïs permet de produire une fibre artificielle renouvelable et recyclable, apparentée à la famille des polyesters.

En savoir plus : Fibre textile : l’amidon de maïs

Fibre textile : l’amidon de maïs

 

  • L’alginate, fibre textile d’algues

L’alginate de calcium utilisé dans l’industrie textile est extrait d’algues brunes : les laminaires et les fucus. Ces fibres sont principalement hypoallergéniques et absorbants (propriétés colloïdales : rétention d’eau). La fibre d’alginate de calcium permet de produire un fil ininflammable, soluble à la vapeur ou dans de l’eau chaude.

En savoir plus : L’alginate, fibre textile d’algues

L’alginate, fibre textile d’algues

 

  • la laine

La laine est une fibre textile naturelle d’origine animale. Elle est obtenue à partir de la toison du mouton ou d’autres animaux (chèvre, lapin, chameau, lama, alpaga, …). La laine est utilisée pour son pouvoir d’isolation thermique et son confort, sa nervosité, sa souplesse, son aptitude au feutrage. Elle est aussi très absorbante, pouvant absorber jusqu’à 30 % de son poids. On distingue différentes variétés de laine dont l’alpaga, le cachemire et l’angora.

En savoir plus : La laine, une fibre naturelle ancestrale

La laine, une fibre naturelle ancestrale

 

  • les poils de chèvre : le cachemire et le mohair

Le poil de chèvre est une fibre naturelle animale obtenue par tonte ou par peignage. Parmi les différentes races caprines, seules les chèvres cachemire et angora sont élevées pour leur pelage. Le cachemire est une fibre souple, particulièrement douce et légère. Il présente d’excellentes propriétés isothermiques et thermorégulatrices (isolation chaud/froid). Le mohair quant à lui se distingue par sa brillance, ses capacités d’isolation thermique et sa légèreté. Il ne feutre pas.

En savoir plus : Fibre textile : le poil de chèvre (Cahemire et Mohair)

Fibre textile : le poil de chèvre (Cahemire et Mohair)

 

  • les poils de chameau

Le poil de chameau est une fibre naturelle d’origine animale produite par les grands camélidés (chameaux ou dromadaires) présents dans la ceinture désertique et semi-aride d’Afrique et d’Asie Centrale. Leur laine est prélevée par tonte ou peignage. Ses propriétés et sa rareté en font un produit noble et précieux.

En savoir plus : Fibre textile : le poil de chameau

Fibre textile : le poil de chameau

 

  • la soie

La soie est une fibre d’origine animale. la soie est issue du cocon produit par la chenille du bombyx du mûrier communément appelée ver à soie. Un fil continu, fin, élastique et souple est obtenu. La fibre de soie est très absorbante : elle peut absorber jusqu’à 30 % de son poids

Infroissable et léger, le fil de soie est très brillant et très doux au toucher. Il est aussi très solide, jusqu’à 3 fois plus solide que la laine.

En savoir plus : L’histoire merveilleuse de la soie : de la Chine à Lyon

L’histoire merveilleuse de la soie : de la Chine à Lyon

 

  • la soie d’araignée

Les araignées sécrètent naturellement un fil de soie léger, flexible et d’une extrême solidité. L’industrie textile et la biotechnologie s’intéressent de près aux propriétés de cette fibre protéique, parmi les plus résistantes sur Terre.

En savoir plus : Fibre textile : la soie d’araignée

Fibre textile : la soie d’araignée

 

  • La fibre de crabe (Chitine)

La fibre de crabe (chitine) est une matière première textile fabriquée à partir de carapaces de crustacés. Ces déchets permettent de produire une fibre textile artificielle particulièrement bien tolérée par l’organisme et biodégradable. La chitine est l’un des principaux composants de l’exosquelette de nombreux êtres vivants. En tant que ressource renouvelable, elle est une candidate idéale pour produire des biomatériaux utiles dans différents secteurs textiles.

En savoir plus : La fibre de crabe (Chitine)

La fibre de crabe (Chitine)

 

  • fil métallique

Le fil métallique appartient à la catégorie des fibres “silicatées” ou “minérales”, c’est-à-dire issues de la roche. Un fil métallique peut être composé de métal ou d’alliages métalliques (argent, or, cuivre, aluminium, fer, acier, inox), plastifié ou non, et combiné avec d’autres types de fibres.

En savoir plus : Fibre textile : le fil métallique

Fibre textile : le fil métallique 

 

  • la viscose

La viscose est une fibre artificielle obtenue par transformation de la cellulose des végétaux ou du bois.

Elle est dotée d’un bon pouvoir absorbant et se démarque par sa brillance similaire à la soie. Elle est en revanche critiquée pour sa facilité à se froisser et sa faible résistance à l’humidité.

En savoir plus : Fibre textile : la viscose (la fibranne et la rayonne)

Fibre textile : la viscose (la fibranne et la rayonne)

 

  • le modal / Lyocell / Tencel / Lenpur

Le modal est une fibre artificielle extraite de la cellulose de bois. Elle est douce, souple et soyeuse, pour un confort élevé. Elle a la particularité de rester souple et douce même au bout de plusieurs lavages. Le modal est particulièrement absorbant et respirant.

En savoir plus : Les fibres textile de bois : Lyocell, Modal, Tencel, Lenpur

Les fibres textile de bois : Lyocell, Modal, Tencel, Lenpur

 

  • l’acétate / triacéate de cellulose

L’acétate et le triacétate de cellulose sont des fibres textiles artificielles d’origine végétale, dérivées de la cellulose. Ils sont semblables à la viscose, d’aspect satiné et soyeux, et rappelle ainsi la soie naturelle. L’acétate est utilisé pour les cravates et les robes de soirée ainsi que pour les doublures des vêtements de qualité grâce à sa faible froissabilité et sa résistance à la sueur.

En savoir plus : Fibres textile : l’acétate et triacétate de cellulose

Fibres textile : l’acétate et triacétate de cellulose

 

  • la viscose de bambou

La cellulose que contient la pulpe de bambou permet de produire de la viscose de bambou, une fibre artificielle issue de cellulose régénérée. Cette fibre est absorbante, douce, antibactérienne, anti-odeurs et anti UV, biodégradable et recyclable.

En savoir plus : Fibre textile : la viscose de bambou

Fibre textile : la viscose de bambou

 

  • le polyester

le polyester est une fibre synthétique. Résistant et souple, il est facile d’entretien, peu absorbant, infroissable et a une très bonne mémoire thermique (plis permanent). C’est la fibre synthétique la plus utilisée dans le domaine du textile.

En savoir plus : Fibre textile : le polyester (PES / PET) et polyester recyclé

Fibre textile : le polyester (PES / PET) et polyester recyclé

 

  • le polyamide

le polyamide est une fibre synthétique, résistant, souple, et relativement élastique et facile d’entretien.

En savoir plus : Fibres textile : les polyamides (PA) / Nylon

Fibres textile : les polyamides (PA) / Nylon

 

  • le Nylon

Le Nylon est un polyamide mis au point en 1935 dans le cadre d’un ambitieux programme destiné à la recherche de nouveaux matériaux, il permet notamment d’obtenir des fils à la fois élastiques et résistants bien adaptés au tissage.

 

  • l’acrylique

l’acrylique est une fibre synthétique résultant de la réaction de l’ammoniac sur un dérivé du pétrole. Il est résistant et donne un tissu léger, doux imitant la laine.

 

  • l’élasthanne

L’élasthanne est une fibre synthétique élastomère constituée d’au moins 85% de polyuréthane. Elle est reconnue pour son excellente élasticité. On la connaît sous la marque commerciale LYCRA® (par duPont de Nemours). Elle est très légère, agréable au toucher et  résistante.

 

 

 

A lire :

Avantages et inconvénients des fibres textiles

Les fibres textiles et leur classification

 

 

Besoin des conseils d'un spécialiste textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on twitter
Share on email

Articles connexes