Fibre textile : la viscose (la fibranne et la rayonne)

viscose fibre_TextileAddict

 

La viscose est une fibre artificielle issue du procédé viscose / cellulose régénérée. On la produit à partir de cellulose extraite de copeaux ou de pâte de bois « gras » (eucalyptus, hêtre, épinette…).

La fibranne et la rayonne sont deux types de fibres de viscose :

la fibranne se compose de fibres courtes présentées sous la forme d’un « filé de fibres« .

la rayonne (ou soie artificielle) se compose de filaments longs sous forme de fil continu.

 

Quelle est la différence entre une fibre et un filament ?

 

Histoire

La viscose a été inventée en France en 1884 par le comte Hilaire de Chardonnet. Les travaux de Cross, Bevan & Beadle aboutissent à un procédé breveté en 1892. Peu coûteuse, la « soie artificielle » connaît rapidement le succès dans le monde entier. On l’emploie pour fabriquer des robes, des combinaisons, des sous-vêtements (culottes, bas…) et en tant que doublure. À partir de 1924, elle prend le nom de rayonne et connaît un développement important jusqu’au milieu du XXe siècle, avant de subir la concurrence des textiles synthétiques d’origine pétrochimique. Malgré l’émergence de nouvelles fibres cellulosiques comme le Lyocell (plus écologiques, mais aussi plus chères à produire), la viscose est encore très utilisée en confection.

 

Procédés de fabrication

Traitement chimique :

Les copeaux ou la pâte de bois sont d’abord trempés dans une solution de soude caustique. Les fibres gonflent et s’écartent, permettant d’obtenir de l’alcali-cellulose.

Après pressage, l’alcali-cellulose obtenu est traité au sulfure de carbone. On obtient alors une matière visqueuse : le xanthate de cellulose.

 

Extrusion :

Le xanthate de cellulose est ensuite extrudé dans une filière (instrument percé de trous par lesquels on fait passer une matière pour l’étirer en fil), de manière à « régénérer » la cellulose qui se solidifie en formant des filaments.

 

Filature et filage : la préparation des fils

 

Production

6 pays dans le monde exploitent le « procédé viscose » : les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Italie, la France, l’Allemagne et le Japon. 

 

Propriétés

La rayonne et la fibranne sont des fibres légères, douces, fines et brillantes, plus résistantes que la laine mais froissables. Elles sont confortables et faciles à teindre. 

La structure de la fibre de viscose est similaire à celle du coton, mais sa résistance à la traction est plus faible. 

À l’œil comme au toucher, la fibranne est plutôt duveteuse, souvent associée à du coton ou de la laine pour « alléger » un textile. La rayonne a un aspect plus lisse et soyeux.

D’un point de vue chimique, la fibranne et la rayonne résistent mal aux acides et aux bases, aux produits oxydants et aux réducteurs. En revanche, les solvants, les enzymes et les corps gras n’ont aucune action sur ces fibres.

 

Applications

Habillement (lingerie, robes, doublures…), maison (tissu d’ameublement), industrie (entoilage de pneus, courroies, tissus pour enduction)

 

Environnement

Le procédé viscose repose sur l’emploi de disulfure de carbone, un produit chimique toxique, polluant et non-récupérable. 

La viscose est un textile semi-synthétique biodégradable, mais elle libère des microparticules dans les océans.

 

 

A lire :

Les fibres artificielles

Quelle est la différence entre une fibre et un filament ?

Les fibres textiles et leur classification

Les principales matières premières

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on twitter
Share on email

Articles connexes