Fibre textile : l’élasthanne (EL)

elasthanne fibre_TextileAddict

L’élasthanne (EL) est une fibre synthétique pétrosourcée dérivée du polyuréthane. Au départ, cette fibre élastique se nommait « fibre K« , mais on la connaît aujourd’hui sous le nom d’élasthanne, Lycra® ou Spandex dans les pays anglo-saxons. Elle a remplacé le caoutchouc naturel dans nos vêtements et les a rendus extensibles.

 

 

Histoire de l’élasthanne

 

Les origines de l’élasthanne

 

Le scientifique Joseph Shivers met au point l’élasthanne en 1958 pour la société Dupont de Nemours. Dix ans de recherches lui ont permis d’aboutir à un « caoutchouc synthétique »  doté de propriétés élastiques remarquables et d’une grande solidité

Après avoir été adopté par l’industrie textile, le Lycra part à la conquête des vêtements sportifs, en commençant par le cyclisme, la gymnastique et la danse.

En 1978, DuPont de Nemours propose une version du Lycra plus blanche et plus résistante au chlore

Dans les années 1980, la mode met en avant les tenues près du corps et les jeans stretch « seconde peau ». Ces vêtements extensibles n’auraient pu exister sans l’ajout d’un faible pourcentage de Lycra dans leur composition, un détail qui a significativement amélioré le confort de nos tenues.  

 

Nouvelles fibres proches de l’élasthanne

 

Plusieurs types d’élastofibres ont été développées récemment :

  • Dow XLA (Élastoléfine)

 

En 2002, Dow Chemical Company a développé une fibre élastique plus résistante au vieillissement, à la chaleur et aux produits chimiques que l’élasthanne. Les fibres DOW XLA sont utilisées pour la confection de vêtements capables de supporter plus longtemps les lavages et l’entretien, tout en conservant leur élasticité. 

 

  • PBT (Polybutylène téréphtalate)

 

Le PBT est un matériau de type polyester plus coûteux et moins élastique que l’élasthanne. Cette fibre est commercialisée depuis le début des années 2000 sous les noms d’Xpand (Trevira) et Meryl Elite (Nylstar).

 

  • PTT (Polytriméthylène téréphtalate)

 

Sa production a débuté dans les années 1990. Ses possibilités d’étirement en font une fibre adaptée à la confection de vêtements extensibles.  

 

Optimiser les performances et la durabilité de l’élasthanne

 

En 2014, un nouveau type de Lycra créé par Invista fait son apparition sur le marché : il se compose de dextrose (sucre) de maïs, une matière première biologique et renouvelable.

En 2019, The Lycra Company élargit sa gamme en proposant la technologie Lycra® FitSense : les molécules de Lycra prennent la forme d’un liquide, sérigraphié sur le textile pour apporter un effet sculptant à des zones précises du vêtement. 

En parallèle, le groupe se lance aussi dans les fibres durables avec le Lycra® T400® EcoMade (composé de 68 % de PET recyclé et de ressources végétales) et le Lycra® Ecomade, qui contient 20 % de déchets de Lycra pré-consommation.

 

 

Besoin des conseils d'un spécialiste textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

Procédé de fabrication

Le polyuréthane (PU) est dissous dans un solvant, puis filé à sec (extrusion à travers une filière dans un courant d’air chaud).

Les fibres d’élasthanne ayant des propriétés adhésives, elles sont enduites d’huiles silicone pour éviter qu’elles ne s’agglomèrent.

Le fil élasthanne peut être guipé ou torsadé avec d’autres fils (élastiques ou non). Il est généralement mélangé avec d’autres types de fibres naturelles ou synthétiques.

 

 

Propriétés de l’élasthanne

  • Très grande élasticité (de 400 à 700 %)
  • Indéformable : reprise immédiate de sa forme initiale
  • Résistance supérieure à celle du latex et du caoutchouc
  • Bonne résistance à l’abrasion et aux agents chimiques courants dilués
  • Supporte mal les lavages (perd peu à peu son élasticité) et les températures élevées
  • Sensible aux UV et aux ions chlorure
  • Difficile à séparer des autres composants d’un textile en vue de leur recyclage. 

 

 

Production

Le marché mondial de l’élasthanne a considérablement augmenté durant la dernière décennie : + 9 % (soit 3 fois plus que la croissance moyenne du marché du textile, toutes fibres confondues).  

En 2019, la demande mondiale d’élasthanne s’élevait à 860 000 tonnes. Les estimations prévoyaient le passage du « cap du million de tonnes annuel » pour 2020 (source : Wood Mackenzie

La Chine est le principal pays producteur (75 % de la production mondiale), suivie par le Canada et les USA.  

 

 

Applications

Le Lycra (ou élasthanne) est principalement utilisé dans l’habillement, en mélange avec d’autres fibres pour leur apporter de l’élasticité. 

Il entre dans la composition de nombreux articles textiles : vêtements de sport (maillots de bain, justaucorps), prêt-à-porter (chaussettes, lingerie et sous-vêtements, pulls, pantalons…)

 

 

À lire :

Les fibres synthétiques

Les fibres textiles et leur classification

 

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur email

Articles connexes