Fibre textile : le poil de chèvre (Cahemire et Mohair)

chevre fibre_TextileAddict

chèvre angora

 

Le poil de chèvre est une fibre naturelle animale obtenue par tonte ou par peignage. Parmi les différentes races caprines, seules les chèvres cachemire et angora sont élevées pour leur pelage. 

 

Le cachemire, issu du poil de chèvre cachemire

La chèvre cachemire est originaire des hauts plateaux tibétains, au Nord de l’Inde. L’espèce est adaptée au climat rude de cette région montagneuse. Les chèvres du Cachemire sont naturellement couvertes d’une toison longue et épaisse : la « jarre« . 

En hiver, ce pelage grossier est complété par un duvet secondaire très dense mais aussi beaucoup plus fin, doux et soyeux : le cachemire. 

 

Récolte et transformation 

Une chèvre cachemire produit environ 150 g de cachemire par an. 

Les chèvres sont traditionnellement peignées au printemps, au moment de leur mue. Le cachemire, un duvet gris foncé, est prélevé à la brosse sur l’animal (uniquement sur le torse et le cou de l’animal pour le pashmina, la meilleure qualité de cachemire). Traditionnellement, on utilise ensuite une préparation à base de farine de riz pour blanchir les fibres avant de les teindre.

Aujourd’hui, une grande partie de la production de cachemire est industrialisée, et les chèvres sont tondues une fois par an pour accélérer le processus. Les fibres sont ensuite nettoyées et triées pour les débarrasser des graisses, souillures et poils grossiers. On obtient alors du cachemire pur, qui peut être teint et filé.

 

Production

On estime que la production mondiale de cachemire atteint 13 000 à 18 000  tonnes/an. La Chine et la Mongolie sont aujourd’hui les principaux producteurs (90 % de la production mondiale), bien loin devant le Pakistan, l’Iran, l’Afghanistan et la Turquie.

 

Les propriétés du cachemire

Le cachemire est une fibre souple, particulièrement douce et légère. Il présente d’excellentes propriétés isothermiques et thermorégulatrices (isolation chaud/froid). 

 

Applications 

Jusqu’au XIXe siècle, l’Europe ne connaissait le cachemire que sous la forme de châles. Aujourd’hui, la fibre est utilisée pour confectionner des vêtements et accessoires en maille (pulls, bonneterie, gants, chaussettes…) ou en tissu (vestes, manteaux, pantalons, écharpes, étoles, etc.)

 

 

Le mohair, issu du poil de chèvre angora

La chèvre angora est originaire d’Asie Mineure, plus précisément de la région d’Ankara en Turquie qui lui a donné son nom. La toison de la chèvre angora est blanche, longue et frisée. Elle permet d’obtenir une fibre très douce, légère, moelleuse et gonflante. 

 

Récolte et transformation 

Les chèvres angora sont tondues deux fois par an. Les toisons brutes sont triées et classées en fonction de la qualité des fibres (finesse, douceur…) Elles sont ensuite lavées, débarrassées de leurs impuretés, cardées, peignées et filées, seules ou avec d’autres types de fibres (soie, fibres synthétiques…) 

Les fibres de mohair se teignent très facilement, même après avoir été filées ou tissées.

Une chèvre adulte produit entre 4 kg et 6 kg de mohair brut par an. 

 

Production

L’espèce étant capable de s’adapter à différents climats, on trouve aujourd’hui des élevages de chèvres angora partout dans le monde. 

Les principaux pays producteurs sont l’Afrique du Sud (55 % de la production mondiale), le Lesotho, les États-Unis, l’Argentine et la Turquie. Seuls les États-Unis et la Turquie produisent et transforment la fibre de mohair.

 Depuis une quarantaine d’années, une centaine d’élevages de chèvres angora  sont implantés dans le Sud de la France. La plupart de ces exploitations commercialisent directement leurs pelotes, tissages ou pulls. Elles sont labellisées afin de garantir une production et une transformation 100% locales (Mohair de nos chèvres, Mohair des fermes de France).

En 2012, la production mondiale de mohair était de 5 300 tonnes, dont 20 tonnes produites par la France. 

 

Les propriétés du mohair

Le mohair se distingue par sa brillance, ses capacités d’isolation thermique et sa légèreté. Il ne feutre pas.

 

Applications 

Le mohair est utilisé pour des articles de bonneterie ou des tissus d’ameublement (velours).

 

 

Le poil de chèvres d’Europe

Les chèvres d’Europe domestiques (chèvre Saanen, chèvre des Pyrénées) sont principalement élevées pour leur lait, leur viande et parfois leur peau (instruments à percussion). 

Leur pelage raide sert essentiellement à confectionner des entoilages et couvertures rustiques. 

 

 

A lire :

Les fibres naturelles

Filature et filage : la préparation des fils

La laine, une fibre naturelle ancestrale

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on twitter
Share on email

Articles connexes