La laine, une fibre naturelle ancestrale_Textile Addict

Chaque hiver, la laine se rappelle à notre bon souvenir, venant nous réconforter et surtout nous tenir chaud. Depuis quelques années, cette fibre naturelle ancestrale retrouve même quelques couleurs sur les podiums des grands créateurs et continue aussi d’être au cœur d’une tendance nordique toujours autant d’actualité, le Hygge, cet art danois du bien-être à la maison. Alors, d’où vient-elle ? Comme est-elle fabriquée ? Quelles sont les vertus de cette fibre câline ? Détricotons donc ensemble cette matière première séculaire…

 

Qu’est-ce que la laine ?  

Nous nous servons des fibres kératiniques (à base de kératine) de beaucoup d’animaux qu’il s’agisse du lapin, de la chèvre, du lama ou encore du chameau, mais évidemment ce sont les phanères de la toison du mouton qui sont la plus couramment utilisés pour confectionner nos vêtements. D’ailleurs, lorsque l’on parle de laine d’un autre animal que le mouton, celle-ci porte souvent un nom plus précis. Ainsi, la laine mohair est élaborée à partir des poils de la chèvre angora, le cachemire à partir des poils de chèvre dite cachemire et l’angora est une laine fabriquée avec la toison du lapin albinos ou angora.

 

Quelles sont ses origines ?

Remontons le temps. Si on trouve trace de la laine en Asie Mineure à l’âge de la pierre ; il y a donc environ 10 000 ans ; ce n’est que 500 ans plus tard que la fibre de mouton apparait en Europe : le plus ancien textile de laine connu, date de 1 500 av. J.-C. et a été retrouvé au fond d’un marais danois.

C’est un matériau qui se développe beaucoup dès le 13ème siècle, le commerce de la laine devient alors le moteur économique d’une bonne partie de l’Europe, des Pays-Bas à l’Italie en passant par l’Espagne.

Et si l’industrie lainière poursuit son développement tout au long du 18 et du 19ème siècle, elle sera évidemment très durement concurrencée ensuite par d’autres fibres comme la soie et surtout le coton autour de 1750. De nos jours, la laine de mouton est produite dans plus d’une centaine de pays, parmi eux : la Chine (480 000 tonnes), l’Australie, la Nouvelle-Zélande (165 000 tonnes), le Royaume-Uni et l’Iran (60 000 tonnes). La France, quant à elle, arrive très loin dans le classement avec seulement 15 000 tonnes produites par an sur le territoire.

 

la laine_Textile Addict

 

Comment fabrique-t-on le fil ?

Une fois tondue, la toison du mouton est récupérée, triée et débarrassée de toutes ses impuretés. Envoyée en usine, elle va tout d’abord suivre un très long processus de lavage.

L’opération suivante est celle du cardage. Objectif ? Démêler les fibres en les passant dans la carde, c’est un tambour garni de pointes d’acier qui tournent à très grande vitesse. Les fibres en sortent alors sous forme d’un ruban continu.

Vient ensuite le travail de filature proprement dit, c’est-à-dire la confection des fils à partir de ce ruban de carde. Afin d’obtenir des qualités de solidité, d’élasticité et de grosseur différentes, on fait subir à la laine des étirages successifs et différents sur les métiers à filer.

Bien sûr, la laine de mouton qui est naturellement blanche et écrue peut être teinte. A noter que cette teinture peut être appliquée juste après le lavage, sur les rubans de carde, sur les fils ou même encore après le tissage ou le tricotage.

 

Une fibre aux multiples vertus

Vertus premières : la laine est résistante, élastique, flexible et très légère. Une fibre de laine peut en effet être tordue et repliée sur elle-même plus de 20 000 fois sans casser. Son élasticité lui permet ainsi un allongement de 30% sans se casser. La laine possède aussi une couche légèrement cireuse qui la rend résistante aux taches.

Autre avantage : la laine protège du froid, mais aussi du chaud en laissant la peau respirer de façon naturelle… eh oui, la laine authentique évite les problèmes de transpiration avec sa régulation thermique naturelle exceptionnelle !

A noter aussi que la laine est très peu perméable à l’eau, elle résiste donc au ruissellement, pas étonnant alors qu’on la retrouve dans la confection des cabans des marins. C’est une fibre qui peut ainsi absorber plus de 30% de son poids en eau sans être mouillée au toucher et sans perdre son pouvoir isolant.

Pas peur de l’eau, mais pas non plus du feu puisque la laine ne s’enflamme qu’à 560°.

La laine est aussi une bonne claque aux mauvaises odeurs ! En effet, au contact de la laine, le pH de la sueur devient acide. Ainsi, les odeurs corporelles disparaissent et les champignons et bactéries ne prolifèrent pas.

Enfin, n’oublions pas que la laine est aussi 100% biodégradable.

 

Une fibre éthique et écologique ?

La laine est certes biodégradable, il est pour autant difficile de dire qu’il s’agit d’une fibre éthique et écologique. En effet, comme tous les textiles, la laine à un impact certain sur l’écologie. On notera évidemment le recours à l’élevage intensif, mais aussi que la confection de cette fibre, pourtant totalement naturelle, réclame une forte consommation d’eau et d’énergie. Le poids de l’élevage ovin dans les émissions de gaz à effet de serre n’est pas négligeable non plus et les moutons d’élevage sont aussi régulièrement traités avec des insecticides, particulièrement dangereux pour notre planète. Et comme on n’arrête pas le progrès, dernier danger en date, on a désormais de plus en plus souvent recours à des moutons génétiquement modifiés pour qu’ils produisent plus de laine et soient plus résistants aux maladies !

 

Fort heureusement, des initiatives en faveur de la planète voient le jour, c’est par exemple le cas de la laine recyclée que l’on trouve désormais de plus en plus facilement sur internet et dans les magasins spécialisés et, parmi les marques pionnières, on notera : Ecolaines, Triade, Recyclaine, Ribbon, etc. Certaines maisons se lancent aussi dans la confection de vêtements et d’accessoires en laine recyclée (Ubac, Chaussettes Orphelines, Pic de Nore ou encore Patagonia). Des marques qui vont d’ailleurs régulièrement des collectes de vêtements en laine afin de les recycler. Pensez donc à eux car c’est un petit geste pour nous, mais très important pour notre chère Terre !

 

La laine recyclée, la tendance éthique de l’hiver !

 

1+
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2018 TextileAddict

ut ut dolor risus. libero consectetur lectus accumsan Donec Donec mattis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account