collection mode_textileaddict

 

L’élaboration d’une collection textile peut s’apparenter à une mécanique bien huilée, les étapes sont les mêmes pour la plupart des marques du secteur et impliquent la mise en commun de compétences variées. De la phase d’inspiration à la vente des articles en boutique ou en ligne, derrière une collection réussie se cache une étroite collaboration entre stylistemodéliste, chef de produit et responsable marketing.

 

À l’origine de la collection : l’analyse des tendances

Les marques de mode qui fonctionnent le mieux sont celles qui savent prédire quelles seront les tendances de demain. Et pour cela, nul besoin d’être devin. C’est le styliste qui est en charge de dénicher et de synthétiser les courants forts afin d’aider son équipe à créer les best-sellers de la saison à venir. Car dans la mode, et en particulier chez les enseignes qui font produire leurs collections en Asie avec des délais d’approvisionnement relativement longs, on commence généralement à travailler les collections près d’un an avant leur sortie.

 

Les tendances mode et textile, d’où viennent-elles ​et comment les trouver ?

 

Les défilés des grands créateurs et les carnets de tendances des bureaux de style font partie des sources d’inspiration principales pour la plupart des stylistes. Suivre les recommandations de ces grands manitous de la mode permet d’éviter le hors-piste. Mais un bon styliste saura adapter la tendance à l’ADN de sa marque et aux attentes de sa clientèle. De nos jours, les réseaux sociaux sont également devenus un vivier d’inspiration à part entière. Suivre certains influenceurs permet de détecter très rapidement une nouvelle tendance qui émerge.

 

Du carnet de croquis aux balbutiements d’une collection de mode

 

À partir de ces recherches, le styliste réalise des moodboards, des planches de tendances qui permettent de regrouper les différentes sources d’inspiration par thèmes. Images, esquisses ou échantillons de tissus repérés lors de shoppings professionnels viennent les alimenter afin de permettre aux équipes de s’imprégner des tendances de la saison à venir. Le styliste pourra ensuite croquer ses premiers modèles sur papier et s’en servir pour associer quelques silhouettes phares à ses moodboards.

 

Le dessin d’une collection de mode : dessin à la main ou CAO ?

 

 

Besoin d'un styliste modéliste freelance ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

Planifier la collection : un travail d’équipe

Pendant que le styliste formalise ses idées, le chef de produit prépare le squelette de la gamme de produits : le plan de collection. À partir des historiques de ventes notamment, il va décider de la largeur et de la profondeur de gamme, du mix entre les différentes catégories de produits tels que les hauts et les bas, mais aussi des modèles qui ont bien fonctionné et qu’il est possible de reconduire sur la saison prochaine.

Styliste et chef de produit vont alors pouvoir croiser leurs regards et confronter les tendances avec les impératifs du plan de collection. Ils vont définir quels seront les thèmes principaux de la collection, et combien de modèles composeront chacun d’entre eux. Le styliste (ou un designer textile mandaté pour cette mission) pourra alors travailler les motifs et imprimés de la collection en se basant sur les planches d’inspiration.

 

Collection de mode : comment intégrer des motifs ?

 

Il faudra également qu’il mette au point une palette de couleurs cohérente pour chaque thème. Cette étape est particulièrement importante, car dans le cas de la vente en boutique, l’harmonie des couleurs est l’une des clés d’un merchandising réussi.

 

Mettre au point une palette de couleurs

 

Une fois tous ces éléments définis, chef de produit et styliste pourront valider le plan de collection final qui constituera alors une feuille de route claire pour dessiner et mettre au point la totalité de la gamme de vêtements ou d’accessoires.

 

Plan de collection : le parcours complexe du vêtement

Comment construire une gamme de vêtements ?

 

 

La mise au point de la collection

Une fois le plan de collection validé, le styliste devra alors créer le dessin technique de chacun des modèles qui sera produit. Au-delà d’un simple croquis, il s’agit d’un dessin précis et annoté qui est souvent réalisé par ordinateur grâce à un logiciel de CAO. Ces dessins forment la base de ce qu’on appelle le dossier technique, qui servira de mode d’emploi aux fournisseurs qui confectionnent les modèles. Ces dossiers contiennent notamment un tableau de gradation et des informations sur les couleurs, imprimés et matières à utiliser.

 

Dossier et fiche technique d’une collection textile

 

Ensuite, le chef de produit transmet les dossiers aux fournisseurs potentiels afin de négocier les prix et les délais de production en fonction des quantités déterminées par ses soins pour chacun des modèles.

 

Comment réussir le sourcing de sa collection textile ?

 

 

Prototypes et échantillons : quand l’idée devient réalité

Les façonniers choisis peuvent alors commercer à travailler sur des échantillons qu’ils enverront aux équipes de la marque. On commence généralement par valider le tissu ou les imprimés. Pour les modèles les plus complexes, le modéliste réalise un patron que le fournisseur peut suivre afin de réaliser une première toile, c’est-à-dire un prototype du vêtement dans une matière peu onéreuse, mais qui possède un tombé équivalent au tissu final.

 

Le patronage, étape technique d’une collection de mode

 

Styliste, modéliste et chef de produit se réunissent généralement pour assister aux essayages des prototypes. Cette étape permet de vérifier le tombé du vêtement et d’ajuster les mesures, pinces ou plis afin d’obtenir un rendu parfait. Après quelques allers-retours vient le moment de valider l’échantillon final, qui servira de référentiel au moment de recevoir et contrôler la production.

 

Essayages et ajustements des vêtements d’une nouvelle collection

 

 

Du lancement de la production à l’arrivée en boutique

Une fois que le prototype est validé, le fournisseur peut démarrer la production. Mais avant cela, il va déterminer le meilleur mode opératoire pour imprimer, découper et assembler les tissus afin d’optimiser les coûts et délais de production. Les grandes enseignes, qui font parfois produire des centaines de milliers de pièces, ont généralement des équipes sur place qui s’assurent du bon déroulé de cette étape et effectuent des contrôles qualité réguliers. Puis vient le moment de l’expédition et de la livraison vers l’entrepôt ou les boutiques de la marque.

 

Les dessous de la confection d’une collection textile

 

C’est là qu’entre en scène le responsable marketing, en charge de la mise en avant des produits et de la communication autour de la marque. Publicité, merchandising ou encore partenariats avec des magazines ou des influenceurs, les leviers qui permettent de rendre la collection visible et attractive aux yeux des clients sont généralement entre ses mains. Les promotions sont un autre outil à sa disposition, elles servent notamment à sponsoriser les modèles dont les ventes plafonnent.

 

Le marketing d’une collection de vêtements et accessoires

 

 

Créer une collection de vêtements ou d’accessoires, c’est donc avant tout un travail d’équipe où chacun joue un rôle précis et complémentaire à celui de ses collègues.

 

 

 

Besoin de professionnels de la mode freelance ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

 

 

A lire :

Comment créer sa marque textile : les 10 (bons) conseils

 

0
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2020 TextileAddict

libero. amet, consequat. ipsum elit. at massa

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account