Plan de collection : le parcours complexe du vêtement

plan de collection_TextileAddict

 

Elaborer une collection de vêtements dépasse les simples limites d’envies de création…c’est un travail de titan, codifié, planifié dans le temps et relayé par de nombreux intervenants. Le projet est ambitieux, mais la liste des contraintes est à la hauteur ! De l’analyse du marché à la production des articles, chaque palier doit être pensé en amont, puis consigné, étape par étape, dans un même document qui servira de fil conducteur à tous les acteurs de la chaîne : le plan de collection.

 

Cette cartographie détaillée d’une collection permet d’avoir une vision globale de tous les modèles, en se préoccupant tant des aspects pratiques, techniques que financiers… tout y est décortiqué dans le moindre détail.
Point de départ de cette aventure ? Encore et toujours les tendances ! Décidées 12 mois à l’avance dans le milieu du prêt à porter, il faut donc anticiper ! Coloris, coupes, tissus… quelles seront les envies des consommateurs à ce moment là ? La ligne directrice de la collection se définit en grande partie grâce aux cahiers de tendances, dans lesquels les créatifs puisent leur matière grise. Ils réalisent ensuite leurs propres moodboards, afin d’influencer plus singulièrement chacun des modèles de la collection.

Mais les tendances ne dictent pas tout. Si elles guident fortement l’inspiration des stylistes, il faut avant tout veiller à conserver les fondamentaux de la marque. Tout en restant moderne, chaque enseigne doit affirmer son identité, ses valeurs, consolider son positionnement en tenant compte de sa cible. Les tendances décelées étayent certes le design des modèles, mais chaque pièce, doit garantir l’adéquation entre tendances et respect identitaire.

Un plan de collection parfait, sera celui qui proposera une certaine homogénéité dans le choix des pièces. La répartition des vêtements dans les différentes catégories sera la preuve d’une réflexion profonde, donc d’une collection aboutie. Haut, bas, pièces fortes, accessoires : chaque partie du corps doit pouvoir être satisfaite !

 

plan de collection yves sain laurent_TextileAddictplan de collection 2013 © Yves Saint Laurent

 

Lorsque la nature et le nombre de vêtements sont clairement définis, les croquis s’esquissent peu à peu, complétés par des fiches techniques détaillées, essentielles au lancement de la fabrication. Le choix des matières premières (tissus, petites fournitures) est conditionné par le budget, la concordance avec les contraintes techniques des pièces à réaliser, mais aussi par un certain talent à dénicher le meilleur fournisseur. L’ensemble est ensuite remis au modéliste, préposé à la mise en forme et la confection du prototype.

La validation du modèle de base sert de référence à la déclinaison de toutes les tailles. Attention, toutefois à cette dernière étape de gradation, car il n’existe aucune harmonisation au niveau international, d’où l’importance de définir au préalable, à quel marché sont destinés spécifiquement les vêtements fabriqués (une taille S allemande doit correspondre à un XXXL chinois…)

La mise en production, se profile enfin ! En atelier ou en usine, les tissus sont coupés, assemblés, les vêtements prennent vie. Avant de lancer la série complète, il est toutefois judicieux de demander une validation du “prototype usine“, simple modalité, mais qui confirmera le respect des exigences du commanditaire.

 

Superviser un plan de collection peut s’avérer éprouvant car très complexe. La commercialisation d’une ligne cohérente nécessite des compétences créatives, managériales, techniques, comptables, organisationnelles, d’où l’éclosion de sociétés spécialisées qui prennent en charge tout ou partie, du plan de collection. Au vu de ces éléments, on risque assurément de ne plus regarder nos fringues de la même façon !

 

 

Besoin d'un styliste modéliste freelance ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

 

A lire :

Comment créer sa marque textile : les 10 (bons) conseils

Comment faire un business plan pour sa marque textile ?

Le styliste de mode (et le styliste-modéliste)

 

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur email
Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.

Missions freelance

Inscription gratuite et rapide

Suivez-nous !


Articles récents

Salon partenaire

Texworld evolution paris textileaddict

Membres

Membres récemment actifs
Illustration du profil de Sebastien
Illustration du profil de Elsa Laurent
Illustration du profil de Delphine Vesque
Illustration du profil de Amandine
Illustration du profil de veronique errico
Illustration du profil de Philippe PORTER Photo
Illustration du profil de Augeré
Illustration du profil de catherine
Illustration du profil de marwa
Illustration du profil de Hacc
Illustration du profil de Ahmed khalil Hachemi
Illustration du profil de Eva GUGUIN
Illustration du profil de m.lechaplais@gmail.com
Illustration du profil de LiliZou
Illustration du profil de Victor Merlier
Illustration du profil de Alexie.b
Illustration du profil de Pauline
Illustration du profil de pb
Illustration du profil de mas
Illustration du profil de Jean-Paul