Les fibres naturelles

fibres naturelles textileaddict

 

Une fibre se caractérise par son aspect filamenteux et sa capacité à être filée ou tissée. Un grand nombre de matériaux venus tout droit de la nature peuvent être exploités en tant que fibres textiles. Le terme “fibres naturelles” regroupe l’ensemble des fibres d’origine organique (fibres d’origine végétale ou animale) et des fibres minérales dont la composition originelle n’a pas été modifiée. 

 

 

1. Les fibres d’origine végétale (ou cellulosique)

 

Le monde végétal – et par extension toute fibre végétale – se compose essentiellement de cellulose, une macromolécule organique de la famille des glucides (sucres). 

La cellulose est synthétisée par les végétaux, les champignons, ainsi que par quelques bactéries et animaux. On la trouve en abondance sur notre planète : elle constitue plus de la moitié de la biomasse végétale (masse totale des organismes vivants) et elle est renouvelable. 

 

Les fibres naturelles d’origine végétale (ou d’origine cellulosique) peuvent provenir de différentes parties d’une plante :

– De ses graines, comme le coton (la fibre naturelle la plus produite dans le monde) ou le kapok (fibre végétale imperméable et imputrescible).

– De sa tige (liber) comme pour le lin, le chanvre, la ramie (Ortie de Chine), le jute, le kénaf (apparenté au jute) ou le genêt.

– De l’enveloppe des fruits, comme la fibre de coco.

– De ses feuilles, comme la fibre d’ananas (piña), le sisal (agave), l’abaca (bananier) ou le raphia (palmier).

– De sa sève, comme le latex ou le caoutchouc (hévéa).

 

 

2. Les fibres d’origine animale (ou protéique)

 

À la base de toute fibre d’origine animale, il y a des protéines, et plus précisément de la kératine (composant des fibres issues de la laine ou du pelage d’animaux) ou de la fibroïne (composant des fibres de soie). Les protéines sont de grandes molécules constituées d’acides aminés. Elles jouent un rôle important dans la construction et le renouvellement des cellules. 

 

Il existe 3 grands types de fibres d’origine animale : la laine, plus largement les poils d’animaux et la soie naturelle. 

 

Pour prélever la toison des animaux (laine, poils), on emploie 2 méthodes différentes :

tonte de l’animal, comme c’est le cas pour la laine des moutons et des camélidés (lama, alpaga, vigogne…), le cachemire (chèvre cachemire), le mohair (chèvre angora) et le pashmina (issus des poils de chèvres), ainsi que les poils de certaines espèces très productives de lapin angora.

peignage ou épilation : poils de lapin angora, de chameau. 

 

D’autres fibres d’origine animale sont issues de sécrétions. C’est le cas de la soie, produite à partir des cocons de chenilles du bombyx du mûrier, mais aussi d’autres fibres plus insolites comme la soie d’araignée (produite artisanalement et en infime quantité à Madagascar) ou le byssus (aussi appelé “soie marine” ou “laine de poisson”) issu des filaments produits par certains mollusques, qui n’est plus fabriqué que par une tisserande en Sardaigne.

 

 

3. Les fibres d’origine inorganique, minérale (ou silicatée)

 

On trouve aussi dans la roche certaines ressources d’origine inorganique qui peuvent être utilisées en tant que fibres. 

C’est le cas de plusieurs métaux tels que l’or, l’argent, le cuivre ou l’aluminium… Après avoir été transformés en fils et associés avec d’autres fibres la plupart du temps chimiques, ces métaux permettent d’obtenir des textiles lamés ou du Lurex. 

L’amiante appartient également à cette catégorie. Ce minéral fibreux était utilisé dans le secteur textile et l’industrie pour sa résistance au feu et aux produits chimiques, mais il est interdit en France depuis 1997 en raison de sa toxicité.

 

 

A lire :

Comment reconnaître les fibres naturelles ?

Les fibres textiles et leur classification

Avantages et inconvénients des fibres textiles

Quelle est la différence entre une fibre et un filament ?

 

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur email
Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.

Missions freelance

Inscription gratuite et rapide

Suivez-nous !


Articles récents

Salon partenaire

Texworld evolution paris textileaddict

Membres

Membres récemment actifs
Illustration du profil de Sebastien
Illustration du profil de Elsa Laurent
Illustration du profil de Delphine Vesque
Illustration du profil de Amandine
Illustration du profil de veronique errico
Illustration du profil de Philippe PORTER Photo
Illustration du profil de Augeré
Illustration du profil de catherine
Illustration du profil de marwa
Illustration du profil de Hacc
Illustration du profil de Ahmed khalil Hachemi
Illustration du profil de Eva GUGUIN
Illustration du profil de m.lechaplais@gmail.com
Illustration du profil de LiliZou
Illustration du profil de Victor Merlier
Illustration du profil de Alexie.b
Illustration du profil de Pauline
Illustration du profil de pb
Illustration du profil de mas
Illustration du profil de Jean-Paul