les-fils-textileaddict

 

Le fil textile, qu’il soit de structure simple ou complexe, est un assemblage de fibres (filé) ou de grande longueur de filaments (fil continu) directement utilisables pour des fabrications textiles.

L’aspect des fils est lié à la nature des fibres et à leur mode de fabrication (torsion, collage, filage, assemblage, tissage, tricotage…) ainsi qu’aux apprêts et traitements d’ennoblissement complémentaires (teinture, mercerisage, impression, enduction, …)

Les fils textiles ont ainsi des propriétés différentes et leur choix dépend des propriétés requises pour un produit (douceur, résistance, apparence, etc.…)

 

La préparation des fils

La filature est l’ensemble des opérations de transformation des matières textiles en fil. Le processus d’obtention de ce fil peut être industrialisé dans un atelier ou une usine appelée filature.

On trouve les étapes suivantes :

  • l’ouvraison : les fibres sont livrée en balles comprimées puis elles sont décompactées grossièrement en flocons
  • le lavage : graisses et impuretés sont éliminées des fibres animales grâce au lavage (avec une précaution particulière pour la laine afin d’éviter le feutrage par frottement)
  • le battage : grâce à cette action mécanique, les flocons de fibres sont une première fois démêlés et les dernières impuretés solides et débris végétaux éliminés (surtout pour le coton)
  • le cardage : le brossage mécanique des flocons de fibres permet d’individualiser et de paralléliser les fibres en plus d’éliminer les dernières impuretés. On obtient un ruban de fibres assez régulier. A cette étape, des fibres d’origines différentes peuvent être mélangées.
  • le doublage et l’étirage : avec plusieurs passages, ils permettent d’améliorer la parallélisation des fibres et de régulariser la grosseur du ruban de fibres. A cette étape, des rubans d’origines différentes peuvent être mélangés.
  • le peignage : il permet de former un ruban de fibres longues en sélectionnant les fibres du ruban en fonction de leur longueur, fibres courtes et débris étant éliminés.
  • la filature : le ruban est encore étiré pour obtenir un fil. Une torsion des fibres permet de garder une cohésion.
  • le retordage : la filature permet d’obtenir des fils simple (composé d’un seul fil), le retordage permet l’assemblage de 2 ou plusieurs fils simples : on obtient un fil retors
  • le bobinage : il a pour but d’obtenir une quantité maximale de fils sur un même support en réunissant plusieurs fils simples ou fils retors.
  • l’ourdissage : cette opération consiste à réunir et à disposer parallèlement les uns aux autres, sur une ensouple, les fils de chaîne.

 

Les types de fils d’après leur composition :

  • Fil monofilament : Fil constitué d’un seul filament avec ou sans torsion. Ce monofilament doit être suffisamment résistant et flexible pour être tissé, tricoté ou tressé, etc. On utilise le terme “crin” pour désigner un gros filament, le terme “monofilament” est en général réservé aux filaments fins.
  • Fil multifilament : Fil constitué de plusieurs filaments avec ou sans torsion.
  • Filé de fibres : Fil composé de fibres maintenues ensemble par torsion la plupart du temps, voire par un autre procédé tel que collage.
  • Trait : Filament continu en métal, obtenu généralement par étirage à travers une filière ; le filament peut éventuellement être gainé, par exemple, par une matière plastique déposée en couche fine.
  • Lame textile : Bande continue relativement étroite, d’une matière apte à un usage textile (par exemple métal, matière cellulosique) obtenue par découpage ou filage et dont l’épaisseur est relativement faible par rapport à la largeur.

 

Les types de fils d’après leur structure :

  • fil simple : Fil avec ou sans torsion dont on peut supprimer la torsion en une seule opération de détorsion
  • fil retors  : Fil composé de plusieurs fils simples (minimum 2) sensiblement de même longueur, pouvant être rendus parallèles par une seule opération de détorsion.

fil retors textileaddict.me

  • fil câblé : Fil composé de plusieurs fils, dont au moins un retors ou câblé, retordus par une ou plusieurs opérations de torsion.
  • fil assemblé  : Fil résultant de la réunion sans torsion notable de plusieurs fils simples, retors ou câblés.
  • fil texturé  : Fil textile continu, avec ou sans élasticité, avec ou sans torsion, ayant un aspect gonflant qui résulte d’une ondulation ou d’une frisure du ou des filaments élémentaires.

fil texture textileaddict.me

  • fil guipé  : Fil formé par enroulement régulier en hélice d’un fil, d’une lame ou d’un trait, autour d’un autre fil, d’une lame ou d’un trait, formant une âme.

fil guipe textileaddict.me

  • fil fantaisie  : Fil qui a été fabriqué délibérément pour qu’il diffère de façon significative, par son aspect, d’un fil classique.

On obtient par exemple des fils :

    • bouclés
    • boutonnés (qui présentent, à intervalles irréguliers, des ex-croissances de fibres unies ou multicolores, appelées boutons)
    • chinés (fils composés de fibres de couleurs différentes ou de plusieurs matières réagissant différemment à la teinture)
    • chenillés (fil velouté)
    • crêpés (fils sur-tordus)
    • douppionnés (fils de grosseur variable)
    • flammés ( fils présentant des variations de grosseur progressive en forme de flamme)
    • frisés
    • gainés ou gansés (fils composés de plusieurs éléments, dont un sert d’enveloppe)
    • granités (fils présentant de petites aspérités disposées irrégulièrement)
    • jarrés (fils plus ou moins ébouriffés de poils, dont la couleur et la matière sont souvent différentes de celle du fil lui-même)
    • jaspés (fils composés de fibres hétérogènes, retordus ensemble),
    • perlés
    • moulinés (fils composés de deux ou plusieurs fils assemblés et retordus ensemble)
    • noppés (fils avec petits reliefs)
    • ondés (fils moulinés présentant un aspect sinueux)
    • ondulés (fils fantaisie ondés aux sinuosités plus accentuées)
    • vrillé (fils aux aspérités plus ou moins accentuées, en forme de boucles torsadées)
    • etc…

 

A lire :

Quelle est la différence entre une fibre et un filament ?

Les fibres textiles et leur classification

Le titrage des fils, comment calcule-t-on l’épaisseur d’un fil ?

 

0
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2019 TextileAddict

porta. quis, Praesent libero eget adipiscing

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account