Les fils textiles

les fils_TextileAddict

 

Le fil textile, qu’il soit de structure simple ou complexe, est un assemblage de fibres (filé) ou de grande longueur de filaments (fil continu) directement utilisables pour des fabrications textiles.

L’aspect des fils est lié à la nature des fibres et à leur mode de fabrication (torsion, collage, filage, assemblage, tissage, tricotage…) ainsi qu’aux apprêts et traitements d’ennoblissement complémentaires (teinture, mercerisage, impression, enduction, …)

Les fils textiles ont ainsi des propriétés différentes et leur choix dépend des propriétés requises pour un produit (douceur, résistance, apparence, etc.…)

 

Qu’est-ce que l’ennoblissement ?

 

 

De la fibre au fil : la filature et le filage

 

La filature des fibres naturelles

Les fibres naturelles et artificielles s’assemblent par le procédé de la filature pour devenir des fils textiles retors, câblés, multibrins ou encore guipés. Nombre d’interventions mécaniques sont possibles pour donner aux fibres de la cohésion, de l’extensibilité, du volume, de la structure

 

Le filage des fibres chimiques

Les fibres chimiques existent d’abord sous forme de filament. Un filament provient du filage, procédé industriel consistant à extruder une matière continue (la solution d’un polymère additionné de solvant passe dans plusieurs petits trous d’une filière). À la sortie de la filière, les multi-filaments obtenus sont soit réunis pour former des fils continus à la manière du fil de soie, soit coupés en fibres discontinues à la manière de la laine, du coton, etc.

Les fibres de différentes nature, quelles soient naturelles, artificielles ou synthétiques pourront se mélanger pour former un fil multifibres.

 

En savoir plus :

Les fibres textiles et leur classification

Filature et filage : la préparation des fils

 

 

La torsion du fil

La torsion d’un fil, qui comprend le sens de torsion et le degré de torsion, a pour objectif d’assembler les filaments pour amplifier la qualité du fil.

Le sens de torsion des fils peut être « en S » (les spirales du fil prennent la direction du trait oblique de la lettre « S », du bas droit vers le haut gauche) ou « en Z » (les spirales du fil prennent la direction du trait oblique de la lettre « Z », du bas gauche vers le haut droit)

Le degré de torsion désigne le nombre de tours par unité de longueur soit le nombre de tours des fils simples par mètre. Le degré de torsion a une incidence directe sur la solidité du fil. Plus un fil est tordu, plus il est résistant.  A l’inverse, un fil avec une faible torsion (200 à 400 tours/mètre) conserve sa souplesse, sa rondeur et son gonflant (fils pour tricotage, fils à broder). La torsion la plus fréquente est une torsion moyenne entre 500 et 1000 tours/mètre (fils pour tissage, fils pour couture). Les torsions plus élevées seront réservées aux voilages et tissus crêpe pour plus de fermeté et de tombant (jusqu’à 3000 tours/mètre pour la soie).

 

fil_textileaddicttorsion des fils et type de fils retors

 

 

Les types de fils d’après leur composition

  • Fil monofilament : Fil constitué d’un seul filament avec ou sans torsion. Ce monofilament doit être suffisamment résistant et flexible pour être tissé, tricoté ou tressé, etc. On utilise le terme « crin » pour désigner un gros filament, le terme « monofilament » est en général réservé aux filaments fins.
  • Fil multifilament : Fil constitué de plusieurs filaments avec ou sans torsion.
  • Filé de fibres : Fil composé de fibres maintenues ensemble par torsion la plupart du temps, voire par un autre procédé tel que collage.
  • Trait : Filament continu en métal, obtenu généralement par étirage à travers une filière ; le filament peut éventuellement être gainé, par exemple, par une matière plastique déposée en couche fine.
  • Lame textile : Bande continue relativement étroite, d’une matière apte à un usage textile (par exemple métal, matière cellulosique) obtenue par découpage ou filage et dont l’épaisseur est relativement faible par rapport à la largeur.

 

 

fils fantaisie_TextileAddictfils fantaisie

 

 

Les types de fils d’après leur structure

  • fil simple : Fil avec ou sans torsion dont on peut supprimer la torsion en une seule opération de détorsion
  • fil retors  : Fil composé de plusieurs fils simples (minimum 2) sensiblement de même longueur, pouvant être rendus parallèles par une seule opération de détorsion.
  • fil câblé : Fil composé de plusieurs fils, dont au moins un retors ou câblé, retordus par une ou plusieurs opérations de torsion.
  • fil assemblé  : Fil résultant de la réunion sans torsion notable de plusieurs fils simples, retors ou câblés.
  • fil texturé  : Fil textile continu, avec ou sans élasticité, avec ou sans torsion, ayant un aspect gonflant qui résulte d’une ondulation ou d’une frisure du ou des filaments élémentaires.
  • fil guipé ou fil à âme : Fil formé par enroulement régulier en hélice d’un fil, d’une lame ou d’un trait, autour d’un autre fil, d’une lame ou d’un trait, formant une âme.
  • fil fantaisie  : Fil qui a été fabriqué pour uniquement pour son apparence et diffère d’un fil classique.

On obtient par exemple des fils :

avec des effets de couleur :

  • moulinés (fils composés de deux ou plusieurs fils assemblés et retordus ensemble)
  • chinés (fils composés de fibres de couleurs différentes ou de plusieurs matières réagissant différemment à la teinture)
  • vigoureux (effet proche du chiné avec des zones de couleur)
  • jaspés (fils composés de fibres hétérogènes, retordus ensemble)
  • jarrés (fils plus ou moins ébouriffés de poils, dont la couleur et la matière sont souvent différentes de celle du fil lui-même)

avec des effets de structure :

  • bouclés (fils retors de trois brins retordus en produisant des boucles protubérantes)
  • flammés ( fils présentant des variations de grosseur progressive en forme de flamme)
  • chenillés (fil velouté)
  • crêpés (fils à torsion élevée pour une texture granuleuse)
  • boudinés (fils avec amas de fibres plus ou moins réguliers)
  • boutonnés (qui présentent, à intervalles irréguliers, des ex-croissances de fibres unies ou multicolores, appelées boutons)
  • douppionnés (fils de grosseur variable)
  • frisés
  • gainés ou gansés (fils composés de plusieurs éléments, dont un sert d’enveloppe)
  • granités (fils présentant de petites aspérités disposées irrégulièrement)
  • perlés
  • noppés (fils avec petits reliefs)
  • ondés (fils moulinés présentant un aspect sinueux)
  • ondulés (fils fantaisie ondés aux sinuosités plus accentuées)
  • vrillé (fils aux aspérités plus ou moins accentuées, en forme de boucles torsadées)
  • etc…

 

 

A lire :

Quelle est la différence entre une fibre et un filament ?

Le titrage des fils, comment calcule-t-on l’épaisseur d’un fil ?

 

 

Besoin des conseils d'un spécialiste textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on twitter
Share on email

Articles connexes