Collection de mode : qu’est-ce qu’un appliqué ?

collection de mode un applique Textileaddict

appliqués ©Dolce & Gabbana collection automne-hiver 2015-2016

 

La méthode de l’appliqué facilite le processus de création, proposant à chacun un moyen d’expression supplémentaire. De plus, cette technique de personnalisation s’inscrit dans une démarche écoresponsable, en parfaite cohérence avec la notion d’économie circulaire.

Pour toutes ces raisons, le motif appliqué gagne à être mieux connu et utilisé sans modération dans une collection de mode.

 

 

L’appliqué, un procédé continuellement revisité

 

Dans chaque collection de mode, le créateur livre sa part d’intime. Qu’il s’agisse de vêtements, d’accessoires ou de décorations textiles, les réalisations témoignent d’une personnalité, d’une sensibilité singulière et d’une approche créative très personnelle.

Par une ou plusieurs superpositions de matières, l’appliqué permet l’ajout de patchs ou de broderies sur la matière initiale. Utilisé tant pour des raisons pratiques qu’esthétiques, il accentue l’impact visuel du vêtement, offrant conjointement au designer et son client, une véritable opportunité de différenciation. Créer, transformer, personnaliser ou réparer un vêtement devient un exercice audacieux aux possibilités infinies !

La technique de l’appliqué est utilisée depuis des siècles. Très répandue, notamment en Asie (Japon, Vietnam, Thaïlande…), elle s’est imposée dans la confection de costumes traditionnels, toujours revêtus aujourd’hui lors des cérémonies ou grandes occasions. Les appliqués sont de véritables prouesses techniques souvent indissociables de la richesse culturelle d’un pays. En Occident, les ornements décoratifs appliqués se sont particulièrement illustrés durant l’époque victorienne, période durant laquelle broderies et garnitures reflétaient le statut social de la personne.

Au XXe siècle, le théâtre et le cinéma ont popularisé le procédé avant que la mode contemporaine ne se l’approprie et qu’il ne devienne depuis, la coqueluche de tous les podiums.

 

 

Réalisation technique d’un appliqué

 

La création d’un motif appliqué peut s’exécuter à la machine à coudre ou à la main, s’agissant de pièces de petits formats ou d’appliqués plus minutieux.

Même si l’utilisation d’un entoilage thermocollant n’est pas obligatoire, cette étape est particulièrement recommandée car elle permet de renforcer certains tissus, de stabiliser les étoffes pendant les opérations d’assemblage mais aussi de solidifier la structure finale. En faisant le choix de l’appliqué thermocollé, chaque pièce devra être entoilée individuellement avant qu’elles ne soient toutes assemblées entre elles pour le montage définitif du motif.

La méthode de réalisation d’un appliqué avec entoilage thermocollant :

  • Imprimer puis découper la forme de l’appliqué souhaité, placer le gabarit sur le tissu de base, découper selon les contours préalablement tracés. Reproduire le modèle sur la face papier du thermocollant, puis, découper en laissant environ 5 mm de marge sur les côtés.
  • Placer le tissu de l’appliqué sur l’envers en le fixant sur une surface plane, puis, placer l’entoilage par-dessus. Utiliser un fer à repasser pour chauffer l’ensemble. Veiller à le faire glisser délicatement et uniformément sur toute la surface durant 15 à 20 secondes (se référer aux instructions du fabricant car le temps et la température préconisés varient selon les marques). Répéter l’opération pour tous les morceaux de tissu à entoiler. Laisser refroidir la pièce entoilée pendant quelques instants avant de retirer le papier protecteur.
  • La dernière étape consiste à fixer solidement l’appliqué sur le tissu de base. A ce stade, les étapes restantes demeurent communes, que les pièces soient préalablement entoilées ou pas, que le travail de pose s’exécute à la machine à coudre ou manuellement.
  • Si la pose de l’appliqué s’effectue à la main, mieux vaut préfixer le patch avec des épingles ou des pinces afin d’éviter que l’ouvrage ne bouge trop durant l’étape de superposition (éventuellement le surfiler avant de procéder à la couture finale). Les points doivent être réguliers et serrés en suivant les bords du motif.
  • Si vous optez pour la machine à coudre, pensez à effectuer les réglages appropriés selon la nature du projet (pied de biche spécifique, tension du fil, longueur et type de point…). Suivre les contours en laissant une marge de sécurité. L’aiguille doit être positionnée de manière à traverser et piquer toutes les épaisseurs.
  • Une fois l’appliqué fixé, repasser l’ensemble de l’ouvrage pour aplatir l’appliqué uniformément.

 

 

SOURCING FRANCE

Retrouvez notre listing

Ateliers de broderie

 

 

Les différentes techniques d’appliqués dans une collection de mode

 

Le nombre de couches textiles varie selon le motif visé et l’effet décoratif escompté. La taille, la nature ou la complexité du patch (fleurs, motifs géométriques, logo…) sont déterminantes dans le choix des matériaux à assembler (coton, denim, cuir, dentelle…)

Une multitude de techniques d’appliqués sont à disposition des designers pour accentuer des détails, diversifier les effets ou dissimuler des défauts.

– L’appliqué simple : Le motif est découpé dans un tissu différent puis cousu directement sur le tissu support.

– L’appliqué inversé : Un motif est tracé puis découpé directement dans l’étoffe mère. L’appliqué se positionne à l’intérieur du découpage laissant apparaître le rajout de tissu à travers le contour du trou.

– L’appliqué par broderie : Le motif de l’appliqué est directement brodé sur un tissu puis découpé, superposé et cousu au tissu principal.

– L’appliqué de patchwork : Réalisé par découpage et assemblage de plusieurs morceaux de tissus de couleurs et textures différentes, le motif bigarré obtenu est ensuite cousu sur le tissu principal.

 

 

La pluralité des appliqués dans les grandes maisons de couture

 

L’appliqué est régulièrement utilisé par les grands noms de la mode. Comme fil rouge d’une thématique ou comme démonstration d’un savoir-faire artisanal, ils sont de tous les défilés.

Valentino, affectionne particulièrement les motifs appliqués en dentelle pour ses créations romantiques et féminines à souhait. Dolce & Gabbana puise son extravagance dans les appliqués en broderies florales ou des patchs en sequins, devenus véritable ADN de la marque. Le designer belge Margiela expérimente depuis longtemps des techniques de couture innovantes. Il utilise les motifs d’appliqués en cuir ou en patchwork de manière frénétique dans chacune de ses collections.

Il semble que la jeune génération (Marine Serre, Patrick McDowell, Jacquemus…) se soit également entichée du procédé : mais pourquoi autant d’engouement ?

 

 

L’appliqué, stratégie marketing et technique ornementale vertueuse

 

L’appliqué peut se targuer d’être une pratique responsable et durable, un pilier de l’économie circulaire. Grâce au réemploi de chutes de tissus ou de vêtements existants, il contribue à réduire la quantité de déchets textiles et améliore considérablement l’impact environnemental.

Dans la même lignée que le recyclage ou l’upcycling, les créateurs peuvent en user, voire en abuser, pour prolonger la durée de vie des vêtements. Tâche récalcitrante dissimulée, accroc camouflé ou partie limée renforcée, sont autant de raisons qui séduisent l’industrie de la mode en quête d’une démarche durable.

Outre la mise en avant d’un savoir-faire artisanal, l’appliqué offre la possibilité de produire des pièces uniques avec un éventail de personnalisations infinies. Un argument de poids face à la standardisation des fringues produites par la fast-fashion.

L’utilisation d’appliqués dans une collection de mode n’est pas anodine. Elle reflète une position engagée, la volonté de véhiculer les valeurs d’une marque responsable garante de produits éthiques.

 

L’appliqué permet aux designers de mode de créer des pièces uniques et originales. Maîtriser cet art est l’assurance de se démarquer des productions textiles de masse et à l’évidence, un excellent moyen de se différencier face à une concurrence toujours plus sévère dans l’industrie textile.

 

Besoin d'un styliste ou designer textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

À lire :

Collection de mode : comment intégrer des motifs ?

TISSUS & CUIR  : Où acheter les fins de stock et les stocks dormants ? 

Recyclage textile, surcyclage, sous-cyclage, 3 concepts au service de la mode durable

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.

Articles connexes

Missions freelance

Inscription gratuite et rapide

Rechercher

Suivez-nous !


Articles récents

Salon partenaire

Texworld evolution paris textileaddict