Quelle est la différence entre mode éthique et mode durable ?

mode ethique mode durable_Textileaddict

 

La physionomie des dressings change, les vêtements jetables de la Fast Fashion y sont toujours présents mais en moindre quantité et c’est déjà une première victoire ! Les matières premières nocives, la surexploitation des salariés, la toxicité avérée pour la santé tout comme pour l’environnement, ont fini par susciter une soudaine prise de conscience chez les consommateurs. La mode durable s’installe progressivement dans les placards, sous forme de vêtements aux matières premières plus propres, produits dans des conditions de travail acceptables, sans danger pour l’humain ou la nature. Mais quelle place occupe la mode éthique ? Peut-être bien une place de choix, si l’on en croit les comportements d’achat de plus en plus censés …

 

 

La mode durable, c’est quoi ?

Elle repose sur 3 pivots principaux, les facteurs économiques, sociaux et environnementaux, tous étroitement liés les uns avec les autres, sans interférence ni priorisation des niveaux.

L’aspect économique : La société d’hyper consommation dans laquelle nous vivons ne peut fonctionner sans le prendre en compte; certes parfois pesant, il est pourtant indispensable à la pérennité de toute initiative. A travers l’économie circulaire, la mode durable parvient à équilibrer rentabilité et respect, faisant du tout jetable du tout recyclable.

L’aspect social : Les acteurs de la mode durable mettent un point d’honneur à placer l’humain au cœur de l’activité, attentifs à la lutte contre l’exclusion sociale et l’exploitation des salariés. Les conditions de travail très encadrées bannissent le travail des jeunes enfants, les salaires se veulent décents, calqués sur le niveau de vie de chaque pays producteur. Grâce à l’accès à la formation, aux regroupements en coopératives, ils font du commerce équitable une illustration de cette belle réussite.

L’aspect environnemental : La mode durable veille à limiter la consommation et le gaspillage des ressources naturelles, à augmenter la durée de vie des produits, à valoriser la production des déchets ou des vêtements en fin de vie. Souvent réduite (à tort) à sa seule dimension environnementale, il est incontestable qu’elle œuvre pleinement pour préserver la biodiversité et les écosystèmes.

 

 

Besoin des conseils d'un spécialiste textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

Décryptage de la mode éthique

Le succès de la mode éthique doit beaucoup aux valeurs défendues becs et ongles par les Millénials : une génération qui vit dans l’immédiateté mais qui axe pourtant sa réflexion sur le long terme. Elle s’enquiert de la préservation des ressources, soucieuse des conséquences de ses comportements sur la mise en danger des générations futures. Même s’ils ne renoncent pas à se faire plaisir, les Millénials, plus responsables, placent la morale au cœur de leurs achats. Avec toujours la volonté d’agir au mieux et dégrader au moins, ils n’achètent plus n’importe quoi, n’importe comment, se questionnent beaucoup sur ce qui est bien, ce qui ne l’est pas.

Nouvelle cible chouchou de toutes les marques de vêtements (prêt à porter et luxe confondus), ils s’interrogent davantage que leurs ainés sur les conséquences de leurs achats textiles. Le gaspillage, le pillage des ressources, la maltraitance humaine ou animale sont scrutés en permanence, avec, en cas d’irresponsabilité de la part des enseignes, une sentence immédiate : un bashing orchestré sur les réseaux sociaux. La pression est finalement telle, que les marques n’ont d’autres alternatives que celle de se plier à leurs attentes.

 

 

La mode durable crée des vêtements en respectant une chaine de valeurs positives à tous les niveaux, boucle qui ne pourrait être couronnée de succès sans l’écho trouvé auprès des nouveaux consommateurs. Des fans de mode animés par des choix conscients, prêts à bannir les vêtements de la fast fashion pour se tourner vers une mode éthique, et prêts à endosser la responsabilité de leurs actes d’achat. Une génération beaucoup plus responsable qu’il n’y paraît.

 

 

 

A lire :

Mode éthique et responsable : quels sont les labels ?

Slow fashion : une autre façon de consommer la mode !

Mode éthique et responsable

 

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur email
Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.

Missions freelance

Inscription gratuite et rapide

Suivez-nous !


Articles récents

Salon partenaire

Texworld evolution paris textileaddict

Membres

Membres récemment actifs
Illustration du profil de Sebastien
Illustration du profil de Elsa Laurent
Illustration du profil de Delphine Vesque
Illustration du profil de Amandine
Illustration du profil de veronique errico
Illustration du profil de Philippe PORTER Photo
Illustration du profil de Augeré
Illustration du profil de catherine
Illustration du profil de marwa
Illustration du profil de Hacc
Illustration du profil de Ahmed khalil Hachemi
Illustration du profil de Eva GUGUIN
Illustration du profil de m.lechaplais@gmail.com
Illustration du profil de LiliZou
Illustration du profil de Victor Merlier
Illustration du profil de Alexie.b
Illustration du profil de Pauline
Illustration du profil de pb
Illustration du profil de mas
Illustration du profil de Jean-Paul