Vendre un motif sur mesure, quelles sont les 10 étapes à suivre ?

vendre motif sur mesure textileaddict

La création d’un motif sur mesure (également appelé “imprimé”) résulte souvent d’une commande client. À sa demande, une entreprise missionne le designer textile pour créer un imprimé exclusif, en accord avec son cahier des charges, pour l’appliquer ensuite sur un vêtement, un accessoire, un objet de décoration, un linge de maison ou plus largement sur un objet textile. 

La réussite du projet est conditionnée par une récurrence d’opérations garantissant au client une livraison dans les délais impartis, en totale adéquation avec ses attentes.

 

 

 

1/ Préparation : le brief pour définir les attentes

 

Le brief client, donné par l’équipe création de l’entreprise (ou équipe de style), le directeur artistique, ou encore le dirigeant lui-même pour les jeunes marques, est le point de départ de tout projet créatif sur demande.

Cette première étape permet de mieux comprendre la culture et l’univers de l’entreprise. Le designer textile doit parvenir à s’imprégner de l’identité du client avant de débuter toute mission, comprendre quels sont ses besoins et être capable de retranscrire ses attentes. Plus la collecte d’informations donnée par l’entreprise sera étoffée par des documents explicatifs, des photos, etc., plus le rendu sera proche de ses exigences. 

Cette étape préparatoire permet de définir premièrement le type de pattern à réaliser. Le choix du motif et sa dimension sont avant tout conditionnés par le support de destination de l’imprimé (mode féminine, masculine, enfant, balnéaire, ameublement, industrie, automobile, etc.) et le type d’application envisagée (impression, tricotage Jacquard, tissage Jacquard, broderie). Le véritable challenge consiste à rester fidèle au cahier des charges, tout en prenant en compte les contraintes techniques du support final pour fournir à l’industriel un dessin optimisé.

Ensuite, le type de motif est précisé : s’agit-il d’un motif répété (motif allover), d’un motif répété horizontalement ou verticalement uniquement (motif semi-placé) ou encore d’un motif seul (motif placé) ?

De plus, le brief permet de décider de l’ambiance colorée (la gamme de couleur, association de couleurs), du thème (exemple : un motif floral, un motif ethnique, un motif animalier, un motif enfant, etc.), du style de dessin souhaité par la marque (dessin au crayon, à l’aquarelle, en aplat de couleur, à l’ordinateur, etc.)

Enfin, le brief détermine précisément le budget alloué. Un devis détaillé et précis pourra être proposé au client (ou affiné), accompagné de Conditions Générales de Vente.

 

 

 

2/ Conception de l’imprimé : inspirations et premières pistes de motif sur mesure

 

Selon les contraintes techniques, les exigences du client et l’utilisation finale de ce motif sur mesure, le designer textile réalise ses premiers essais, non sans avoir au préalable analysé les motifs déjà présents sur le marché et fait ses recherches d’inspirations (en créant éventuellement un moodboard, une planche d’ambiance qui rassemble ses inspirations).

Pour trouver des sources d’inspirations pour la création de vos imprimés, consultez les ressources disponibles dans cet article : Les tendances mode et textile, d’où viennent-elles et comment les trouver ? et suivez les dernières tendances

 

Le graphiste textile travaille parallèlement sur plusieurs propositions (2 à 3 pistes en général). Ces avant-projets sont soumis au client sous forme de dessins ou maquettes, plus ou moins aboutis selon chaque designer. En général, les pistes proposées reposent sur différents choix de compositions du motif sur mesure, ou de styles graphiques, ou de couleurs. 

 

 

 

3/ Validation d’une des pistes par le client

 

Le client examine les différentes propositions avant de choisir celle qui lui semble la mieux adaptée. Qualités esthétiques, choix du format, vérification de la faisabilité technique ou validation des couleurs sont autant de critères déterminants dans son choix final.

 

 

 

4/  Échanges, ajustements et correctifs : les allers-retours

 

Selon la piste retenue, le designer textile réalise l’imprimé avec les corrections et ajustements convenus  (corrections éventuelles sur le dessin, mixage de plusieurs éléments issus des différentes propositions, modification de l’échelle du motif, ajustement des couleurs, etc.) 

Afin d’éviter tout débordement, le nombre de versions à modifier est souvent limité à 2 ou 3.

 

 

 

5/ Finalisation du motif sur mesure : la création de la maquette textile définitive

 

Après les différents allers-retours, l’étape de création finale consiste à mettre au point une maquette textile propre et sans défaut pour faciliter l’exploitation du motif par le fabricant suivant ses contraintes techniques. 

La mise au rapport de l’imprimé est effectuée pour un motif all-over, ce qui permet au dessin d’être répété en continu, sans interruption, sur toute la surface. Le motif placé ne nécessite pas cette étape.

Suivant le procédé d’impression textile (ou la technique de réalisation : tissage Jacquard, maille Jacquard, broderie) choisi par le client, il sera nécessaire de procéder à la séparation de couleurs (optionnel suivant les designers).

Pour un motif travaillé sur Photoshop ou Illustrator, bien souvent les couleurs sont séparées en différents calques (1 couleur = 1 calque ; pensez à vectoriser les textes et contours de forme). Pour un imprimé créé sur un logiciel textile professionnel comme Pointcarré ou NedGraphics, le nettoyage du dessin et la séparation des couleurs seront facilités avec les outils dédiés à ces tâches.

 

 

 

Besoin de missions freelance ?

Inscrivez-vous sur la plateforme 100% freelances textile de Textile Addict
et postulez aux missions de votre choix.

 

 

 

6/ Simulation sur produit : optionnel

 

L’étape du mapping sur forme est également optionnelle selon les designers et les demandes clients. La technique consiste à simuler la représentation finale du motif sur son support de destination (simulation sur tissu, un objet, un vêtement, une silhouette, etc.) Cette étape informatique permet visualiser en un coup d’oeil le rendu du motif sur son support.

 

 

 

7/ Déclinaisons colorées du motif sur mesure : optionnel

 

À la demande du client, l’imprimé pourra être décliné en différentes variantes de couleurs (en général 3 versions de coloris). (Étape en option).

 

 

 

8/ Création de motifs coordonnés à l’imprimé principal : optionnel

 

Dans le but d’étoffer une collection d’articles ou de commercialiser des pièces coordonnées, le designer pourra préconiser à son client d’élargir sa gamme de produits en utilisant des motifs complémentaires, appelés des « coordonnés« . Ces imprimés secondaires (souvent plus petits que le principal) sont des dessins qui se marient bien entre eux pour créer une gamme de motifs harmonieuse. La prestation complémentaire sera alors facturée en sus, un moyen efficace pour le designer textile de concrétiser des ventes additionnelles

 

 

 

9/ La préparation de la fiche technique d’un motif sur mesure 

 

La fiche technique d’une maquette sur mesure est envoyée au client en .PDF et elle reprend les principales caractéristiques du motif :

  • Nom du motif et numéro de référence
  • Date
  • Vignette d’aperçu du motif sans répétition
  • Dimensions H x L
  • Type de répétition [rapport droit, rapport sauté ½ (vertical ou horizontal), rapport semi-placé (vertical ou horizontal), motif placé]
  • Nombre de couleurs
  • Couleurs (idéalement avec codes Pantone) (optionnel suivant les designers)
  • Aperçu des différentes variantes de couleurs si existantes
  • Aperçu des coordonnés si existants
  • Application (impression, tissage jacquard, maille Jacquard, broderie, …)
  • Toute autre information importante. 

Elle synthétise l’ensemble des informations relatives au motif. Elle vise à informer le client sur toutes les données techniques du livrable qu’il pourra transmettre à son fabricant.

 

 

 

10/ Envoi des fichiers au format HD

 

L’envoi des fichiers sources digitaux s’accompagne de la fiche technique, de la facture correspondante et d’un contrat de cession de droit ou une clause de cession. Cette opération s’effectue par mail ou par des outils de transfert type WeTransfer ou Google drive pour les fichiers plus volumineux.

 

Suivant la méthode utilisée par chaque designer, le fichier source de la maquette numérique peut être transmis au format .PSD ou .AI avec calques séparés (optionnel suivant les designers : les couleurs sont séparées en différents calques, 1 couleur = 1 calque – pensez à vectoriser les textes et contours de forme).

Pour un fichier créé à partir d’un logiciel textile professionnel, le format .TIFF sera envoyé.

De manière générale, un fichier .JPG est également joint systématiquement.

 

L’envoi des fichiers en Haute Définition s’effectue de préférence une fois que la facture est honorée (surtout valable pour les nouveaux clients) (cette condition devra alors être précisée au préalable dans les CGV et devis).

Des fichiers en .JPG basse définition peuvent être envoyés à chaque étape de création pour permettre de visualiser le motif en attendant le règlement de la dernière facture. Il est possible aussi de demander un acompte au moment de la signature du devis.

 

 

Suivez tous nos conseils pour gérer la vente de vos motifs

Comment fixer le prix d’un motif et gérer la cession de droits ? 

Comment bien préparer ses CGV et gérer l’encaissement des factures ? 

Comment protéger ses créations ? 

 

 

À lire :

De l’art à la manière : quelles solutions pour présenter (et vendre) vos motifs textile ?

Comment calculer le prix de son motif textile ?

Comment s’inscrire et réussir son premier salon professionnel textile, mode et design ?

 

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.