Comment étaient créés les motifs avant le 19ème siècle, avant la Révolution Industrielle ?

C’est difficile de s’imaginer que sans toute la technologie que nous connaissons aujourd’hui, ils existaient de nombreuses techniques de fabrication toutes aussi précises. (On continue le petit cours d’histoire, prenez une petite tasse de café ou un bon matcha latte et c’est parti.)   

 

Creer un motif, les differentes techniques textileaddict

 

La méthode la plus ancienne pour créer un imprimé est la méthode du tissage. Le motif apparaît au fur et à mesure que l’on tisse le tissu. Les trouvailles archéologiques montrent que cela fut possible dès l’Antiquité. En termes techniques, le tissage est l’entremêlement des fils de chaîne et de trame à angles droits.

Bien sûr, je pense que vous avez tous entendu parler aussi du tressage, crochet, macramé, tricot, dentelle. Ces méthodes sont ancestrales et pourtant les tutoriels DIY actuels en regorgent et on adore ça car les possibilités de création sont infinies.  Le choix de la matière, la technique de « tissage », la texture des fils, la couleur, l’épaisseur permettent de donner vie à nos idées les plus folles.   

Pour mieux les différencier :

  • Le tressage : entrecroisement des fils en diagonale.
  • Le macramé : nouage des fils.
  • Le crochet : une boucle ou plusieurs passent dans une boucle précédemment réalisée. Une seule aiguille avec un crochet au bout est nécessaire. Pour le tricot, même principe, un ou plusieurs fils sont repliés en boucles solidaires les unes aux autres. Deux aiguilles lisses ici.
  • La dentelle : « tissu ajouré constitué par l’entrelacement de fils formant un fond de réseau sur lequel se détachent des motifs décoratifs ».  Définition du Larousse, ça ne s’invente pas.

 

Avec le développement du marché textile, au 16ème siècle, l’industrie de la maille se développe en Europe. Par la suite la création du métier à tisser circulaire a rendu possible la réalisation de bas à motifs dès la fin du 17ème. Quant à M. Joseph Jacquard, ce mécanicien-tisserand lyonnais a eu une idée géniale en 1801. Il a transformé le métier à tisser pour pouvoir créer des motifs plus détaillés, plus complexes grâce à un système de carte qui automatise le métier. C’est le début d’une petite révolution. Tout est automatisé de nos jours, mais certains ateliers gardent la tradition du métier à tisser comme chez Malhia Kent.

 

Vous allez me dire : la broderie et les motifs imprimés dans tout ça!

En effet, on brode depuis l’Age de Bronze (soit environ 2000 ans avant J-C). On utilise une aiguille, du fil et une étoffe ou autre support comme du cuir sur lequel on vient coudre le motif. Selon le type de points, les fils (coton, soie même métal), la couleur et pourquoi pas en incorporant des perles, coquillages, sequins, graines….. le motif apparaît et prend du relief. Aujourd’hui cette technique est encore très répandue. Lors des défilés Haute Couture la Maison de broderie Lesage nous offre des ornementations à nous couper le souffle. Dans le prêt-à-porter aussi, on n’y échappe pas. Qui n’a pas ce petit tee-shirt avec des fleurs brodées ou bien une broche brodée ?

 

Enfin, les techniques d’impression du textile évoluent parallèlement à celles du papier. Les motifs imprimés produisent une richesse de styles, de détails et d’images. La plus ancienne est la méthode du bloc (ou tampon), elle remonte à environ 550 avant J-C en Egypte. Le dessin est gravé dans du bois ou métal, on applique de la teinture dessus puis on le dispose sur la surface à imprimer. C’est l’ancêtre de la sérigraphie.

Ce travail est artistique mais fastidieux et lent. Pour pouvoir recouvrir des surfaces de tissus de plus en plus importantes en moins de temps, les machines ont vu le jour au 19ème siècle. Je ne vous en dis pas plus, la suite sera pour le prochain article (lire la suite).

 

Article rédigé par Amande Noyée, designer textile et printaddict basée à Paris. Elle travaille à la fois pour la mode enfant et la mode adulte, le design d’intérieur et la papeterie depuis 2016. Curieuse et touche à tout, elle est passionnée par la mode, l’art, les voyages et la danse.  

 

A lire aussi :

Créer un motif, les différentes techniques / deuxième partie

Les techniques pour représenter un motif sur une étoffe

Le tissage

Quelles sont les techniques d’impression ?

 

3+
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2020 TextileAddict

mi, sit mattis amet, Nullam Donec facilisis vulputate, adipiscing tristique sem, consectetur

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account