Dessiner des motifs pour des vêtements, du linge de maison, des accessoires de décoration, de l’art de la table, de la papeterie ou de la décoration murale demande évidemment imagination et créativité, mais aussi un certain nombre de compétences techniques. En effet, ce motif ; aussi beau soit-il ; devra ensuite être correctement représenté sur une étoffe. Pour ce faire, le motif peut être imprimé, tissé, tricoté et même modelé. Découvrons donc comment chaque technique permet de donner vie à votre dessin sur un textile…

 

tissage impression tricotage modelage_Textile AddictDans ces exemples, un motif avec des triangles peut être tissé, imprimé, tricoté ou modelé

 

Le motif est imprimé

Votre dessin validé, l’impression est l’une des techniques la plus couramment utilisée pour représenter un motif. Et, que vous choisissiez la technique industrielle traditionnelle ou numérique, le principe est le même, seule l’évolution technique a permis de moderniser le processus de transfert de votre dessin sur le tissu.

Et qui dit impression industrielle traditionnelle, dit essentiellement l’impression au cadre, qu’il soit rotatif ou plat.

Avec l’impression au cadre plat dite « à la lyonnaise », votre création artistique va s’imprimer grâce à des cadres plats qui seront passés successivement sur le tissu, un cadre correspondant à une couleur du dessin.

impression-au-cadre-plat-textileaddict

 

Même traitement pour votre motif avec l’impression rotative sauf que les cadres plats sont remplacés par des cadres rotatifs nommés cylindres. Cette méthode est aussi appelée impression rotative.

impression-rotative-textileaddict

 

Vous pouvez aussi imprimé votre dessin avec la technique du dévoré. De quoi s’agit-il ? Le principe est simple : un dévorant, une pâte contenant un agent chimique, est disposé sur le tissu constitué de deux natures de fibres différentes. L’agent chimique détruira l’une des deux fibres, laissant apparaitre votre motif par transparence.

devore-textileaddict

 

Le flockage est une autre technique d’impression qui permet l’application de flocks (des poils très fins) collés sur le tissu pour réaliser des créations au toucher de velours.

application-flock-flockage-textileaddict

 

Votre dessin peut aussi voir le jour grâce à l’impression numérique. Pour cela, on se sert d’une imprimante à jet d’encre. C’est un procédé idéal si votre motif est une photo ou un dessin très colorés. Là encore, deux techniques : l’impression digitale et le transfert numérique.

La différence ? L’impression digitale de votre motif en quadrichromie se fait directement sur votre textile. Le transfert numérique est lui une décalcomanie, on imprime d’abord l’image en utilisant des colorants sur un support intermédiaire, puis on met en contact le papier et le tissu entre 2 rouleaux chauffés.

impression-digitale-textileaddict

 

L’impression est donc très couramment utilisée, mais ce n’est pas la seule solution, il vous est aussi possible de tisser, tricoter et modeler votre création, tout en sachant qu’il vous aura fallu, dès le début du processus créatif, prendre en compte les contraintes techniques de la méthode de représentation choisie !

 

Le motif est tissé

Si votre motif a pour vocation d’être tissé, il sera sans aucun doute pris en charge par une machine à tisser dite Jacquard. Ce métier, inventé au 19ème siècle, permet de tisser des étoffes de couleurs variées et surtout avec des motifs complexes qui, auparavant, étaient tissées à la main.

Dans ce cas, votre motif Jacquard est créé grâce à l’entrecroisement de fils, que l’on appelle des armures. Ainsi, votre dessin voit le jour par jeu de textures et de couleurs. A l’origine, votre dessin aurait été transféré sur une série de cartes perforées, mais cette perforation n’est plus nécessaire car les métiers Jacquard sont désormais pilotés directement par ordinateur, à l’aide d’un logiciel textile de conception ou de fabrication assistées par ordinateur (CAO/FAO).

 

Le motif est tricoté

Très proche du tissage, vous pouvez aussi choisir de représenter votre motif grâce au tricotage, c’est à dire par l’entrecroisement des mailles. Ainsi, votre motif Jacquard maille apparaitra soit par jeu de texture (le Jacquard de liage), soit par jeu de couleurs (le Jacquard de couleurs).

Avec le Jacquard de liage, le dessin sera de textures différentes que l’on utilise les mailles allongées, chargées ou retournées. Il s’agit en fait de l’équivalent de l’armure en tissage. Le Jacquard de couleurs (ou de matières) signifie, quant à lui, que le motif se dessine avec plusieurs fils de couleurs différentes. En tricotant votre motif, votre dessin peut apparaitre sur du Jacquard Jersey, mais aussi du Jacquard léger, piqué, double face ou relief. Il existe aussi de nombreux Jacquard fantaisie qui sont des combinaisons de Jacquard avec localement des reliefs, des reports ou des effets de chevalement.

le jacquard en maille textileaddict

 

Le motif est modelé

Imprimer, tisser, tricoter, mais aussi modeler. Travaillée avec des apprêts mécaniques, votre création apparaitra en relief sur le tissu, lui conférant alors un toucher particulier. Le principe de base des apprêts mécaniques ? Les fibres textiles sont modifiées par le biais d’une action mécanique ou thermique en utilisant des cylindres chauffants ou non, gravés ou recouverts de brosses. Le motif est appliqué sur des étoffes unies, la matière est ainsi privilégiée à la couleur, un procédé à l’opposé de l’impression textile. Cette technique donne lieu par exemple aux plus belles imitations de peaux de bêtes en particulier reptiliennes ! Intéressons-nous à quatre méthodes qui permettront de modeler votre motif : le gaufrage, le cloquage, le frappage et l’embossage.

apprets-mecaniques-textileaddict

 

Le gaufrage permet à votre motif d’être en relief sur les deux faces du tissu sur lequel vous souhaitez le faire apparaitre. Pour cette technique d’ennoblissement, le tissu est donc écrasé entre deux cylindres gravés.

gaufrage-textileaddict

 

Votre motif peut aussi être embossé. L’embossage est en fait l’inverse du gaufrage puisque votre motif apparaitra seulement en creux.

Si vous décidez en revanche de travailler votre dessin par cloquage, il vous faudra associer lors du tissage, des fils rétractiles et des fils stables. Le cloquage donnera du relief au tissu et surtout à votre dessin.

Enfin, pour faire apparaitre votre dessin par frappage, la technique de l’apprêt consiste à coucher le poil du tissu sur certaines parties afin de créer un motif avec un effet de profondeur, sur une face du tissu. Le frappage se réalise avec un cylindre gravé et un cylindre lisse.

frappage-textileaddict

 

 

 

Vous savez à présent que vous pouvez imprimer, tisser, tricoter ou modeler votre motif. Des techniques qui ont chacune des contraintes que vous ne tarderez pas à transformer en force, mais il ne vous manquerait pas quelque chose ? Ah oui, le motif ! Alors, à vos méninges…

 

 

A lire :

Ennoblissement et impression

Le tissage

La maille

 

 

2+
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2019 TextileAddict

non quis mi, Phasellus sit nec sed Nullam efficitur. venenatis, ut odio

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account