L’impression fixé-lavé

impression fixe lave_TextileAddict

L’impression fixé-lavé est un procédé d’impression textile qui consiste à appliquer localement des colorants sur la surface d’une étoffe pour reproduire un dessin. Les colorants utilisés réagissent chimiquement et se fixent sur la fibre comme une teinture à l’inverse des pigments. Contrairement à la technique de l’impression pigmentaire, les colorants pénètrent plus dans la fibre.

 

En savoir plus sur les colorants :

Colorants, pigments et encres en impression textile et teinture

 

La technique du fixé-lavé se décompose en 3 grandes étapes :

  • dépôt d’une pâte colorée sur des zones spécifiques du textile en utilisant l’une des techniques suivantes :
    • impression directe
    • impression rongeante
    • impression par réserve
  • fixation des colorants par vaporisage (fixage par humidité) pour un temps et une température déterminés par la qualité de tissu :
  • lavage dans un bain (bain et température en fonction des matières) pour enlever l’excédent de colorant.

Les couleurs vont se révéler au cours du lavage.

 

 

Besoin des conseils d'un spécialiste textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

L’impression directe

Dans le cas de l’impression directe, le colorant est appliqué sur des zones spécifiques d’un support textile pré-traité qui peut être blanchi ou pré-teint (en couleurs claires).

 

impression-fixe-lave-endroit-envers-textileaddict

 

 

L’impression rongeante / l’impression au rongeant

Il est possible de parler d’impression rongeante si dans le procédé de fixation qui suit l’application de la pâte d’impression il se produit une destruction locale d’un colorant préalablement appliqué.

Lorsque la zone rongée (qui avait été préalablement teinte) devient blanche, le procédé est alors appelé impression rongée en blanc (impression rongé en blanc).

Si, au contraire, un dessin coloré doit être obtenu dans la zone rongée après destruction du colorant préalablement appliqué, le procédé est alors appelé impression rongée colorée (impression rongé coloré). Dans ce cas, la pâte d’impression doit contenir un colorant résistant à la réduction ainsi que les produits chimiques nécessaires pour détruire le précédent. Il en résulte que le fond pré-teint est détruit conformément à un dessin et le colorant qui résiste à la réduction, prend sa place.

L’atout de cette technique est de réaliser des dessins plus précis, souvent des dessins imposant des détails. Le rongeant permet d’obtenir une finesse que l’on ne peut pas avoir avec d’autres techniques. De plus, le motif apparaît plus nettement puisque le colorant est au cœur de la fibre.

 

impression-rongeante-textileaddict

 

 

L’impression par réserve

Dans le cas de l’impression par réserve (appelée « réserve »), une pâte d’impression spéciale est imprimée sur certaines zones du tissu avant teinture afin d’empêcher la fixation des colorants (là où l’on souhaite faire apparaître les motifs).

Dans le cas de réserve physique, la pâte est imprimée avec une résine hydrophobe qui empêche la pénétration des colorants appliqués au cours de la deuxième phase (pendant la teinture).

Dans le cas d’une réserve chimique, la fixation des colorants est empêchée par une réaction chimique.

Après la teinture, la pâte est éliminée par lavages.

 

impression-par-reserve-textileaddict

 

 

Autre procédé d’impression :

L’impression pigmentaire

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on twitter
Share on email