Tous les designers textiles vous le diront, c’est un métier de passion, né de la fascination pour les motifs, la matière textile et les couleurs. Certains l’exercent dans des bureaux de style ou des bureaux de tendances, d’autres directement dans une entreprise de prêt-à-porter ou une maison d’édition, mais beaucoup ont choisi d’être freelance.

Une liberté bienvenue quand on fait un métier qui a pour moteurs l’envie, l’imagination et la créativité. Pour autant, c’est un processus créatif qui peut aussi être perturbant, ne serait-ce que pour mettre en place un emploi du temps et s’y tenir. Être designer textile freelance, c’est passer d’un projet à l’autre, gérer les demandes de ses clients, jongler avec les idées et les motifs. Il est facile de se perdre et de s’éparpiller, d’autant plus que la grande majorité des dessinateurs textiles freelances travaille à la maison.

 

Plusieurs journées en une

 

Un peu chez soi, un peu au travail

Le plus compliqué est bien là : travailler à la maison tout en tentant de trouver son équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Pour se faire, il est important de bien délimiter les deux vies et de se réserver un espace de travail bien défini où il sera facile de se concentrer. Ensuite, il est indispensable de mettre en place un emploi du temps qui servira de trame à sa journée ou sa semaine.

 

4 casquettes pour un seul designer !

Etre freelance, c’est être chef d’entreprise, commercial et comptable en plus de sa passion première et du temps passé à créer. Des casquettes à ne pas négliger et surtout des tâches à effectuer régulièrement afin de ne pas être noyé par les soucis administratifs.

Ces tâches administratives se doublent d’un vrai travail de marketing car il vous faut évidemment vendre ses créations. Pour cela, il faut en permanence développer son portefeuille clients, et trouver des contacts et des projets.

Si les réseaux sociaux et les salons professionnels sont des solutions pour élargir son réseau professionnel et se faire connaitre, de nombreuses plateformes de freelances facilitent aussi grandement la prospection client. Textile Addict s’est d’ailleurs spécialisées sur le secteur textile, mode et déco avec TextileAddict Freelance. Avec une inscription gratuite, les freelances peuvent entrer en relation avec leurs futurs clients et ainsi leur proposer devis et dessins.

A lire : De l’art à la manière : quelles solutions pour présenter (et vendre) vos motifs textile

 

designer textile freelance creation_Textile Addict

 

La création textile dans une journée

 

Les tâches périphériques ne doivent pas faire oublier que le cœur du métier de dessinateur textile freelance est la création, en particulier de motifs. S’il est bien rare qu’un créatif ait une journée type, et c’est bien là le grand avantage de ce métier, on constate deux temps forts communs à la plupart des designers : un temps pour gérer les demandes des clients et un temps pour stimuler l’inspiration et la création.

 

Gérer les commandes des clients

Dans la journée, le designer textile accorde du temps à ses clients en travaillant sur ses projets sur mesure. A partir du brief du client, il établit généralement des planches d’inspirations qui prennent en compte les formes, les couleurs, les codes de la marque, le traitement du dessin désiré, l’univers recherché, etc. Ce décryptage des tendances est le point de départ de la future collection de motifs commandées. Ces moodboards peuvent aussi être fournies par le client.

Après la création du motif, le designer prépare les fichiers pour son client. Par exemple, il pourra lui être demandé la mise au point d’une fiche technique d’impression avec les codes couleurs Pantone de son dessin, la fiche technique de confection ou de finitions du produit textile, etc.

Certains designers accompagnent plus loin leurs clients en leurs apportant du conseil, en faisant le suivi et validation produit auprès des fournisseurs, en sourçant des matières sur les salons professionnels, ou encore en organisant des shooting photo pour leurs clients.

 

designer textile freelance inspiration_Textile Addict

 

Inspiration

Lorsque le designer textile ne répond pas à un projet en particulier, il prépare généralement ses propres collections de motifs imprimés, Jacquard ou encore brodés que certains exposeront sur les salons professionnels textiles comme Première Vision Design quand d’autres les vendront directement à leurs clients réguliers.

Et tout commence évidemment par des recherches d’inspiration plusieurs semaines et parfois plusieurs mois à l’avance. Direction les musées et expos, les grandes enseignes, l’actualité d’une marque cible, les cahiers de tendance des bureaux de style ou encore instagram et les blogs d’influenceurs pour chercher de nouvelles idées et se laisser inspirer par un design, une couleur, une forme, une architecture, une ambiance, … .

Ses idées, un designer textile les pioche un peu partout. Son inspiration, c’est le quotidien.

A lire : Où trouver les tendances mode et textile ?

 

Création

Après avoir ordonner ses idées et ses axes de création, fait un moodboard sur l’ordinateur ou sur le mur du bureau ou de l’atelier, jeté quelques idées, mots et croquis sur un cahier, il est temps de créer les motifs.

Si certains préfèrent encore dessiner à la main, d’autres ont opté pour la tablette tactile.

Après cette première phase de travail, les motifs sont scannés pour ceux réaliser à la main puis retravaillés sur Photoshop ou Illustrator ou sur d’autres logiciels spécialisés pour la création textile qui permettront de faciliter la mise au rapport du dessin, son nettoyage et retouches, sa coloration, sa simulation sur un produit fini pour tester son échelle.

Certains designers sont aussi sensibles aux matières et développent des collections de textiles artisanaux avec des techniques variées comme le plissage, le matelassage, la broderie, la découpe au laser, le nouage, la teinture naturelle, etc.

 

 

Vous l’aurez compris, designer textile freelance, c’est de la créativité, mais aussi du marketing, de la comptabilité et de la vente. Alors, il est important de bien s’organiser afin de passer le plus de temps possible à faire ce que l’on aime : créer !

 

A lire :

Qu’est-ce qu’un designer textile freelance ?

Mode et textile : Comment se lancer en tant que freelance ?

 

0
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2018 TextileAddict

dictum felis Donec ut mattis accumsan ut

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account