Fibre textile : les microfibres

microfibre_textileaddict

Les microfibres sont de très fins filaments : leur masse linéique est inférieure à 1 décitex (10 km de fibres pèsent moins d’1 gramme) et peut descendre jusqu’à 0,1 dtex. Elles sont obtenues par filage d’un polymère synthétique ou artificiel (polyamide, polyester, acrylique, viscose…)  

 

 

Histoire des microfibres et applications

Les microfibres sont apparues dans les années 1980, alors que le polyester était moins en vogue.

Au départ, leurs caractéristiques (solidité, étanchéité, perméabilité à la vapeur d’eau, faible perméabilité à l’air, toucher spécifique, résistance à la lumière…) ont conduit l’industrie textile à les employer pour la confection d’articles de sport, de vêtements outdoor et de tenues hospitalières

Leur champ d’application s’est peu à peu élargi à tous les domaines de l’habillement, y compris la lingerie. Elles sont aussi utilisées sous la forme de non-tissés pour confectionner des lingettes ou des chiffons.

Cependant, les microfibres sont des fibres coûteuses qui sont généralement utilisées en mélange avec des fils classiques (chaîne en fils « traditionnels » + trame microfibre).

 

 

Production

La production des filaments de microfibres s’effectue par extrusion à travers une filière, puis par étirements successifs. Les filaments peuvent être utilisés tels quels ou coupés.

Certaines microfibres sont une combinaison de polyamide et de polyester, fabriquées suivant la technique des « brins éclatés« . Ce procédé permet d’obtenir des fibres dotées de caractéristiques particulières : effet de brillance, isolation thermique ou acoustique…

 

 

Caractéristiques des microfibres

 

Avantages 

  • Les dimensions de leurs pores les rendent imperméables aux gouttes d’eau, mais capables de filtrer la vapeur d’eau (et donc la transpiration).
  • Effet « coupe-vent » apporté par la densité et la finesse des fibres
  • Douceur 
  • Souplesse
  • Capacité de se charger d’électricité statique par frottement et d’attirer les poussières (matériau adapté à la production de chiffons et lingettes dépoussiérantes). 

 

Inconvénients

  • Coût de production deux fois plus élevé que celui des fils classiques
  • Procédés de teinture spécifiques.

 

Selon le type de polymère utilisé et le rapport polyester/polyamide de leur composition, les microfibres n’ont pas les mêmes propriétés et ne réagissent pas de la même manière vis-à-vis de l’eau et des graisses :

– Les microfibres polyester sont hydrophobes (repoussent l’eau) et lipophiles (absorbent les graisses).

– À l’inverse, les microfibres polyamide sont hydrophiles et lipophobes

 

 

Marques commerciales

 

Polyamide

  • Meryl micro (Nylstar)
  • Supplex Micro, Tactel Micro (DuPont de Nemours)
  • Sylkharesse (Rhodia)

 

Polyester

  • Diolen Micro (Acordis)
  • Filifine (Tergal fibres)
  • Trevira Micro (Hoechst)
  • Sultra (Unifi)
  • Pontella Micro, Setila Micro (Setila Fibres)

 

Acrylique

  • Courtelle Micro (Acordis)
  • Dralon X25 (Bayer)
  • Leacryl Micro (Nylstar)

 

Viscose 

  • Danufil (Kelheim)
  • Viloft micro (Acordis)

 

 

Besoin des conseils d'un spécialiste textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

 

À lire :

Les fibres textiles et leur classification

Les non-tissés, un secteur en pleine croissance

 

 

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur email

Articles connexes