Qu est-ce qu’un modeliste freelance_textile addict

Lorsque l’on fait l’inventaire des professions du secteur de la mode, le modéliste ne fait pas partie des premiers métiers qui viennent à l’esprit et pourtant, c’est un métier absolument indispensable. En quoi consiste-t-il ? Il s’agit de réaliser le prototype d’un vêtement imaginé et dessiné par un styliste.

Découvrons donc le quotidien de ce métier essentiel de l’industrie de la mode et comment l’exercer en tant que freelance :

 

Le quotidien d’un modéliste

A juste titre, on dit souvent que le modéliste est le bras droit du styliste. En effet, une fois le travail de dessin réalisé par le styliste, le modéliste entre en jeu en travaillant à partir des croquis et du cahier des charges de ce dernier.

Objectif ? Réaliser le patron du vêtement. Un patron qu’il devra accompagner d’un dossier technique afin que le vêtement puisse ensuite être produit en série. Le modéliste est alors responsable de la bonne réalisation du produit : il doit s’assurer au quotidien que la chaine de production est efficiente jusqu’à l’obtention du produit fini.

Désormais, dans le prêt-à-porter, les patrons sont réalisés sur ordinateur, mais, en haute-couture, ils sont toujours exécutés par moulage sur un mannequin. Ce prototype n’est pas le seul travail du modéliste, puisqu’il lui faut aussi faire la gradation : ajuster le patron à toutes les tailles. En effet, le prototype est réalisé dans une seule taille puis, on le décline dans toutes les tailles. Un travail très fastidieux qui est désormais facilité par l’existence de nombreux logiciels

 

Avez-vous les qualités nécessaires pour exercer cette profession ?

  • La patience. Etre modéliste, c’est remettre l’ouvrage plusieurs fois sur le métier car il est très rare que le prototype soit validé dès la première mouture.
  • La curiosité et la débrouillardise. Il est en effet important que vous puissiez apporter les meilleures solutions techniques au styliste avec lequel vous travaillez en doublon, mais aussi à l’équipe de production.
  • La rigueur et la précision. Le patron doit être parfaitement exécuté, avec minutie, car c’est la bonne tenue du prototype qui va conditionner la qualité du produit fini que ce soit un vêtement, un accessoire ou du linge de maison.
  • Et puis, la créativité, mais ça, vous le saviez déjà ?

 

Se former

Les formations pour devenir modéliste sont nombreuses et variées et, en premier lieu, évidemment, le Bac Pro – Métiers de la Mode. A vous ensuite de vous spécialiser ! Découvrez les formations pour devenir styliste sur Comment devenir Styliste modéliste ?

 

 

Comment trouver des missions en tant que freelance ?

Comme beaucoup de métiers du secteur de la mode, modéliste est une profession artistique qui vous demandera, si vous l’exercez en tant que freelance, de nombreuses autres compétences car vous serez votre propre patron, vous devrez tenir une comptabilité et surtout vous aurez besoin de trouver vos clients.

Autant dire que vous passerez un temps certain à mettre en place votre stratégie marketing. Un travail qui est désormais facilité par internet et le réseautage professionnel. Il existe de nombreuses plateformes de freelances, certaines sont spécialisées comme TextileAddict Freelance. C’est un outil idéal pour vous permettre de répondre aux briefs des clients et leur proposer vos devis.

 

Quelle rémunération pour un modéliste freelance ?

Première chose, modéliste est rarement un métier de débutant. Dans une maison de couture ou dans le prêt-à-porter, il est rare qu’un modéliste soit embauché à ce titre dès la fin de sa formation. En revanche, une fois confirmé, il peut gagner entre 2 000 € et 4 000 € brut par mois. Des salaires qui sont très variables car ils dépendent de la renommée de la maison de couture, de la taille de l’entreprise et de l’expérience du modéliste. Enfin, un modéliste peut avec le temps devenir styliste. Et s’il possède une très bonne connaissance des circuits commerciaux, il peut aussi passer chef de production.

 

 

Si vous avez la fibre artistique, mais aussi beaucoup de rigueur, de patience et un sens certain des proportions, le métier de modéliste est fait pour vous. Mieux encore, exercez-le en tant que freelance : pas banal de faire des patrons en étant votre propre patron !

 

0
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2019 TextileAddict

dictum adipiscing Sed ut venenatis facilisis et, ante. Donec eget

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account