Portrait d’une designer textile freelance : Nolwenn Potiron, coup de cœur du concours Textile Addict 2022

concours textileaddict 2022 Nolwenn Potiron designer textile

Comme tous les métiers artistiques, s’épanouir en tant que designer textile freelance est une question de technicité, mais aussi de parti pris et de singularité.

C’est pourquoi notre concours Made in France « Grain de Couleur voyage en Provence« , organisé en partenariat avec l’imprimeur Grain de Couleur (Valtex Group), a décidé de mettre à l’honneur 2 coups de cœur. Parmi eux, Nolwenn Potiron. Faisons connaissance avec cette créatrice et son travail plébiscité par Grain de Couleur…

 

 

Une designer textile freelance à la tête de son entreprise

 

Avant même de détailler le parcours de Nolwenn Potiron, mettons en avant un certain atavisme : « Mes arrière-grands-parents étaient chapeliers à Mazamet, dans le Tarn. Ma grand-mère était couturière, peintre et coloriste de talent. Ma mère est passionnée de couture et collectionne les tissus de manière compulsive. Donc je pense qu’on peut dire que je suis tombée dans la marmite ! »

Son parcours semble donc tout tracé : Bac Littéraire option Art Plastiques, Prépa Arts Appliqués à la Martinière Diderot (Lyon), BTS et Licence Art Textile et Impression, Master 2 Mode et Communication à l’Université de la Mode de Lyon.

Après 6 années chez Henitex International comme responsable de collection et son Master 2 en poche, elle crée sa propre structure, Studio Potiron, un studio de graphisme, design textile et d’éco-conception où elle promeut une conception et une fabrication écoresponsables, respectueuses de l’environnement et de l’être humain.

 

Mode et textile : Comment se lancer en tant que freelance ?

 

 

Design textile freelance : allier technicité et créativité

 

Comment travaille Nolwenn Potiron ? Si elle aime la créativité, pas question que celle-ci soit débridée : « Ce qui stimule le plus ma créativité, ce sont les contraintes ! Les contraintes d’un cahier des charges ou les contraintes techniques, tout est bon pour trouver des solutions innovantes et créatives ! » Bref, Nolwenn aime l’alliance de la technicité et de la création.

Côté inspiration, Nolwenn la puise dans tout ce qui l’entoure : « Une expo, une balade en ville, l’architecture d’un bâtiment, une promenade en forêt ou au bord de la mer, une citation, un ticket, un coquillage, une fleur, un petit caillou, une écorce. Je suis une sorte de collectionneuse, je reviens toujours d’un endroit avec des choses dans les poches. Je prends aussi énormément de photos pour les choses qui ne rentrent pas dans mes poches. C’est ma banque de données perso ! »

 

Parlons styles et couleurs :

– As-tu un(des) style(s) de prédilection ?

Durant mes études, j’ai travaillé sur le thème de l’empreinte. Je crois que ce thème ne m’a jamais vraiment quittée. Quand je me laisse aller au dessin sans contraintes, j’ai un dessin très graphique et ethnique.

 

– Quelles sont tes ambiances de couleurs préférées ?

J’aime beaucoup les couleurs chaudes, terreuses, peut-être l’influence des carrières d’ocre de Roussillon. Mais les couleurs chaudes ne seraient pas aussi puissantes sans les couleurs froides de l’océan, de ma Bretagne natale !

 

Mettre au point une palette de couleurs

 

 

 

concours textileaddict 2022 Nolwenn Potiron designer textileConcours Textile Addict : Nolwenn Potiron et son motif  “CiCaDa

 

 

Un coup de cœur chaleureux

 

Revenons sur ce concours Made in France Textile Addict qui a permis à Nolwenn Potiron d’être le coup de cœur de l’imprimeur rhodanien Grain de Couleur. Un satisfecit obtenu grâce à un motif qui est un hommage aux cigales de Provence.

 

– Comment est venue l’idée de cette cigale ?

J’ai grandi en Provence. Alors, à la lecture du thème des milliers d’images me sont apparues, mais quand je ferme les yeux, je n’entends qu’elles ! Pour moi, ce sont elles qui représentent au mieux l’idée de la Provence. Quand on entend les cigales, on sait où on se trouve…

 

– Pourquoi ce choix de traitement ?

J’ai des souvenirs très précis de nappes, d’assiettes ou encore de jupes cousues par ma mère, aux motifs provençaux. Je trouve toutefois que le traitement de ces motifs est resté figé dans le temps ! J’ai donc voulu casser ses structures très rectilignes et très compartimentés, donner plus de rondeur et de liberté aux motifs, notamment en supprimant certains contours. 

J’ai choisi de traiter ce motif dans une gamme de couleurs plus orientale, avec des ocres, des bordeaux, des verts d’eau et du corail. J’ai maintenu un bleu légèrement lavande, et un jaune pour faire passerelle avec la gamme de couleurs traditionnelle du motif provençal. J’ai décidé d’utiliser un beau bleu nuit comme fond pour faire ressortir la luminosité du motif.

 

 

Sans aucun doute, les opportunités de travail devraient affluer pour Nolwenn Potiron. Pas question pour autant de bousculer son équilibre : « Ce qui est important pour moi, c’est de maintenir l’équilibre entre mon métier qui me passionne et ma vie de famille. Et c’est un travail de chaque instant pour maintenir cet équilibre et s’épanouir ! C’est comme ça que je me sens bien et que je suis créative… »

 

 

Découvrez tous les motifs gagnants du concours 2022

 

 

 

Besoin de missions freelance ?

Inscrivez-vous sur la plateforme 100% freelances textiles de Textile Addict
et postulez aux missions de votre choix.

 

 

 

À lire :

Comment créer un moodboard ?

Les logiciels de graphisme pour créer un motif textile

De l’art à la manière : quelles solutions pour présenter (et vendre) vos motifs textile ?

 

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :