FORMATION EN LIVRE : TEXTILE, ILLUSTRATOR ET PHOTOSHOP

 

Le dessin de mode avec Illustratorpar Kevin Talon aux Éditions Eyrolles

livre-illustrator dessin de mode textileaddictDifficile pour moi de comparer avec un autre livre de formation dessin de mode, croquis de vêtement à plat et motifs sur informatique, ou même de formation à Illustrator, parce que celui-là (bingo le 1er que je me procure) a vraiment fait son travail en ce qui me concerne ! Une fois les exercices réalisés, on a tout ce qu’il faut pour très bien s’en sortir, et manipuler le logiciel pour faire des dessins à plat, et au-delà !

C’est un livre de tutoriels sur Illustrator, de 174 pages (soyons précis), en 20 chapitres, qui s’adresse aux étudiants et aux professionnels de l’industrie de la mode ( stylistes, dessinateurs textile, modélistes, chefs de produits, illustrateurs de mode…) Il permet la prise en main du logiciel (pour les grands débutants) et forme au principe de Illustrator : “le dessin vectoriel“. Les lignes sont formées par des vecteurs reliés par des points d´ancrages, ceci permettant de varier les courbes et les orientations des lignes. Les lignes ne sont pas formées par des pixels juxtaposés comme dans Photoshop.

Grâce à ce guide, j’ai appris une méthode pour réussir à faire mes premiers croquis et à atteindre aujourd’hui plus de 400 croquis à plat. Ces croquis techniques sont réalisés à l’échelle et représentent un vêtement “à plat” sur la table, vu d´en haut. C’est parti pour une garde robe de base ! Une jupe, un t-shirt, un pantalon, une chemise, une veste, des jean´s ! Ouwahwou ! On peut tout faire !! Oh la la !! 

Bon plus sérieusement, la méthode consiste à dessiner dans un premier temps le contour qui sera évidemment le même pour le dos et le devant. Puis dans un second temps les lignes intérieures (les découpes du vêtement) ,et enfin les détails (surpiqûres, boutons, poches…). À ce moment là, si l’on souhaite attribuer une couleur de fond différente d’une pièce de vêtement d’une autre (par exemple les manches rouges et le corps blanc comme c’est original), il est possible de diviser le croquis qui n´aura plus un seul contour, mais plusieurs formes fermées (des contours) parfaitement collées les unes aux autres. On dit abracadabamdam et c’est tout, c’est magique !!

croquis de mode a plat textileaddictcontours dessinés // lignes intérieures et détails ajoutés // pièces de vêtement coloriées

Évidemment, il y a d’autres façons de s’y prendre pour réaliser un croquis à plat de vêtements, et c’est à chacun de voir quelle est la formule qui lui convient le mieux. Comme je ne pratique pas d’autres façons de faire, j’invite les lecteurs, qui ont envie, de nous faire part de leurs pratiques dans les commentaires.

 

De plus, j’ai eu le plaisir de mettre gentiment le doigt dans la création d’imprimés, maintenant, j’ai au moins une jambe dedans et la deuxième pour bientôt ! 

En effet, par la suite on apprend à créer 3 sortes d’imprimés à motifs :

  • Soit des motifs se répétant de manière à obtenir un résultat qui paraît aléatoire et naturel où chaque élément est bien défini.
  • Soit toujours pour un résultat qui paraît aléatoire et naturel mais cette fois ci les éléments se répètent sans séparation, en un seul bloc.
  • Ou encore un imprimé dont la répétition du motif est structurée, où l’on voit de suite le principe de répétition, ce qui donne, je trouve, de l’impact et du caractère à l´imprimé.
motif textile textileaddictmotif avec éléments séparés // motif avec répétition sans séparation  // motif avec répétition structurée

Ensuite, on intègre les visuels de matière, les motifs placés (ce sont les motifs expressément placés à un endroit, ils ne se répètent pas sur tout le vêtement), et les effets de délavage ( la matière est colorée, décolorée ou altérée à des endroits précis du vêtement)

Et puis, on crée une bibliothèque d’ornements (les boutons, les curseurs, et même les perles…), et de détails (les fronces, les plis…). Et la cerise sur le gâteau, on découvre quelques pistes autour de l’identité visuelle et de la création de logos.

Pour terminer le travail, des astuces sont données pour décliner ses créations et leur donner un aspect plus vivant, un effet main levée, propice à communiquer l’intention et le style de nos créations.

Et enfin on est prêt pour le dernier chapitre, qui nous explique comment éditer, et partager nos fichiers avec nos petits copains de la profession.

 

Bon, je vous ne le cache pas, il faut s’y coller un minimum, mais une fois que c’est fait on passe avec enthousiasme à ce que la suite nous réserve. En tout cas j’ai envie de dire bravo, mais aussi mais surtout, j’ai envie de dire MERCI .

 

livre-photoshop dessin de mode textileaddictPlus que à noter aussi qu’il existe “Le dessin de mode avec Photoshop“, du même auteur.

Je me le suis procuré en même temps, et si pour l’instant je n´en ai pas profité autant que son petit frère, il est aussi super bien fait, avec des tutos à la carte, à utiliser selon nos envies.

Ce livre est destiné, en plus des étudiants et professionnels de la mode et du textile, aux illustrateurs de la publicité, bandes dessinées, etc… En 170 pages, 7 chapitres, 15 tutoriels et de très nombreux exemples, on y apprend à utiliser principalement Photoshop et un peu Illustrator, pour créer des illustrations de mode. (Ces dessins mettent en avant le côté stylistique et artistique, davantage que le côté technique des croquis “à plat”.) Les premiers chapitres nous guident pour informatiser des illustrations réalisées à la main, ils nous montrent comment les nettoyer, les retoucher, les colorier, les combiner, etc… On fait un petit tour avec Illustrator, avec un chapitre sur le dessin vectoriel. On apprend à trafiquer des images photographiées bien évidemment. Pour finir, tout ceci nous invite à nous lancer dans la peinture numérique, le dernier chapitre de ce livre. Les images dans ce livre sont des exemples des applications de chaque chapitres, elles sont plutôt inspirantes et donnent envie de s’y mettre !

 

D’ailleurs, en parlant de ça…. et sans plus de discours, il est temps !

 

En savoir plus sur le motif textile

 

Article rédigé par Maïeule Mas, designer textile basée Berlin depuis 2014. Elle a suivi un cursus d´étude professionnel couture, artisanat, bts productique, à travaillé à Paris pendant 5 ans comme modéliste, technicienne produit. En d’autres termes : curiosité, matière, expérimentations, improvisation, atelier, diy, savoir-faire, dancefloor, chocolat, café noir, rêverie, spaghetti.
www.happyprinty.com

 

0
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2019 TextileAddict

eget ante. neque. commodo amet, commodo

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account