Les textiles 3D tissés, tressés et tricotés

tricot 3D_TextileAddict

tricot tridimensionnel

 

Les textiles 3D appartiennent à la catégorie des textiles techniques. On les utilise dans tous les secteurs de l’industrie, mais aussi dans le domaine du sport de haut niveau, de l’hygiène et de la santé pour protéger, renforcer, isoler ou filtrer.

Les textiles tridimensionnels se caractérisent par leur structure complexe, généralement constituée de 2 surfaces extérieures espacées par une couche intermédiaire. Leurs performances et leurs fonctionnalités spécifiques sont intimement liées à leur structure.

 

 

Les textiles 3D tissés

 

Légers et résistants, les tissages 3D permettent d’obtenir des volumes complexes à partir de différentes fibres entrelacées.

Ces tissus techniques sont conçus sur des métiers Jacquard. On les emploie essentiellement dans l’industrie : mécanique, étanchéité, drainage, renforcement, filtration, isolation, protection balistique…

 

  • Tissage 3D orthogonal

 

Le tissage orthogonal correspond à une armure chaîne et trame, complétée par une troisième série de fils groupés en faisceaux qui traversent l’épaisseur du tissu. Ces fils sont orientés verticalement et destinés à renforcer la structure sans créer d’ondulations (embuvage).

 

tissage orthogonal 3D_TextileAddictTissage 3D orthogonal

 

  • Tissage double paroi

 

Le procédé de fabrication est assez similaire à celui du velours : deux nappes parallèles sont tissées simultanément et reliées par des fils en « z » pour créer une structure flexible à double paroi.

 

  • Tissage multicouche

 

Le tissage en 2D (croisement des fils de chaîne et de trame) crée naturellement des ondulations. Le tissage 3D multicouche, réalisé en tissant plusieurs nappes de fil de chaîne parallèles, tire parti de ce phénomène nommé embuvage pour gagner en volume.

Employé principalement pour le tissage de la fibre de verre ou de carbone, le procédé permet d’obtenir des textiles composés de 15 à 20 couches et pouvant atteindre une épaisseur de 15 mm.

 

  • Tissage en forme

 

Certains textiles tridimensionnels sont tissés de manière à créer des produits en volume. Différentes techniques sont mises en oeuvre :

  • Réalisées à plat et dérivées du tissage « poche » pour obtenir un volume après déformation (type chaussette),
  • Dérivées d’un tissage multicouche (type spiral). La forme est alors ajustée en fonction des fils pris ou laissés durant le tissage.
  • Assemblage par couture de panneaux multicouches tissés, ou de préformes spirales.

 

 

Besoin des conseils d'un spécialiste textile ?

Déposez gratuitement votre projet sur Textile Addict,
recevez des devis qualifiés et sélectionnez le prestataire idéal.

 

 

 

Les textiles 3D tressés

 

La fabrication d’un textile tressé nécessite d’utiliser une machine tresseuse à fuseaux (aussi appelée métier à tresser). La méthode diffère du tissage, notamment par le fait qu’aucun fil n’est inséré. Le procédé repose uniquement sur l’entrelacement de fils en diagonale, pour créer des tresses plates ou rondes (cordes, cordons, câbles ou cordages, gaines tubulaires…) Le tressage 3D permet d’obtenir des tresses tubulaires multicouches d’épaisseur variable.

 

tresse 3D_TextileAddict

 

 

 

Les textiles tricotés en 3D

 

Le tricot est une technique qui peut être utilisée en renfort pour confectionner des textiles 3D déformables et/ou pour réaliser des volumes complexes. En effet, la structure d’un tricot se compose de boucles, un atout structurel qui donne à la maille une bonne capacité de déformation. Cette capacité, associée à un renforcement, permet d’apporter de la rigidité au textile dans une direction donnée : en privilégiant une certaine orientation des fibres, en densifiant la structure par ajout de fils (charges) ou au contraire, en sautant une boucle (flottés).

Selon les propriétés attendues, le textile peut être composé de deux faces tricotées et reliées par un fil (tricotage double paroi – tricot plat à structure déformable).

Il peut prendre la forme d’une nappe multiaxiale : des nappes unidirectionnelles superposées et reliées par un fil. Le tricot multiaxial en mailles jetées est une technologie utilisée de longue date dans l’aéronautique qui permet d’augmenter le taux de fibres et les propriétés mécaniques d’un textile 3D. Le tricot multiaxial en mailles cueillies, plus récent, permet de réaliser des formes complexes.

 

tricot 3D bouroullec_TextileAddicttissus tridimensionnels des frères Bouroullec pour Kvadrat

 

 

 

À lire :

Impression 3D : la mode en volume

Les textiles fonctionnels ou intelligents

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :

Articles connexes