acheteur textile_textile addict

Si certains métiers peuvent se révéler monotones dans la répétition des tâches à accomplir, celui d’acheteur textile risque de vous emporter dans un tourbillon captivant : métier de polyvalence et de communication, véritable travail d’équipe, poste de découverte, d’anticipation et de réactivité. Focus sur un métier palpitant.

 

Le profil idéal de l’acheteur

De nature plutôt curieuse, très à l’aise avec ses interlocuteurs, négociateur hors pair, prédisposé à la pratique des langues étrangères, il n’est pas effrayé par le rythme effréné des déplacements à l’étranger. En recherche permanente de nouveautés (matières, tendances, innovation technologiques) il doit avoir une vision internationale de l’offre et de la demande sur un segment de marché confié.

 

Recherche et Sourcing

La principale mission de l’acheteur textile consiste à bien évaluer les besoins de l’entreprise par laquelle il est mandaté et dénicher pour elle les meilleurs fournisseurs en tenant compte des coûts, du meilleur rapport qualité/prix, du respect des délais (fabrication et expédition).

L’orientation à donner au sourcing des matières premières, des composants ou produits finis, dépend d’un cahier des charges très précis fourni par l’organe de direction ou le responsable d’achat ; oubliez donc l’envie de jouer « Pretty Woman » dans le showroom des fournisseurs : il faut respecter scrupuleusement les budgets imposés afin de générer un retour sur investissement cohérent pour le commanditaire. Petite frustration donc, il ne faut pas seulement appréhender, penser, ou négocier, il faut surtout apprendre à calculer au plus juste et trouver les bons arguments pour parvenir à ses fins !

 

Tester le sérieux et le savoir faire des fournisseurs

La mise en concurrence et la sélection définitive des fournisseurs s’effectue selon plusieurs critères ; le prix bien sûr (qui reste toujours le nerf de la guerre) mais pas que …. Afin d’évaluer la faisabilité d’un produit, des échantillons sont demandés pour analyser la qualité des matières, les finitions ainsi que le respect des délais de fabrication ; il faut être en mesure d’appréhender la faculté d’un fournisseur à répondre aux demandes et tester sa réactivité face à des problématiques spécifiques.

Vérifier également sa capacité de production (en terme de matériel, d’hommes ou de matières premières), prendre en compte la situation géopolitique du pays dans lequel il produit (certaines crises graves peuvent influer sur l’augmentation du coût des matières premières ou les délais de fabrication : bye, bye le micro short en jean produit à 3€, qui vous sera proposé à 4 l’année suivante en raison des mauvaises conditions climatiques et donc de la flambée du cours du coton)

 

Suivi du processus d’achat

La fabrication lancée, l’approvisionneur est chargé de suivre les commandes ainsi que la régularité de la qualité qui doit s’inscrire dans le temps, mettre au point la politique d’achat ainsi que sa planification, traiter les litiges éventuels.

 

Son environnement

De la conception à la commercialisation du produit, il travaille en étroite collaboration avec tous les services : les équipes de création (détecter les tendances, définir les collections à venir), le service commercial – marketing (participer à la mise en place des stratégies commerciales, proposer des idées pour optimiser les ventes, savoir analyser les reportings), le service de production (ajuster les volumes) mais également avec le service juridique (gérer les litiges).

 

L’acheteur textile confirmé sera donc celui qui cumulera de nombreuses compétences et qui aura l’intime conviction qu’avant de savoir bien vendre… il faut savoir bien acheter.

 

Vous cherchez un acheteur textile ou un sourceur ?

Publiez une annonce sur Textile Addict Emploi, le service dédié à tous les acteurs du textile en France.

 

Les formations à suivre :

Les acheteurs textile peuvent être issus de :

– une formation commerciale (école de commerce ou de management de la mode) ou gestion :

  • BTS ou DUT en gestion complété par une formation technique spécifique achats
  • Licence Pro Gestion et Développement des Produits de la Mode
  • Licence Pro Industries de la Mode

– une formation en gestion et production industrielle :

  • Licence Pro Gestion de la production industrielle Textile Habillement
  • Licence Pro Production Industrielle Textiles Techniques et Fonctionnels
  • Licence Pro Production Industrielle Textiles à Usages Techniques
  • Diplôme Universitaire Management de Mode

– une école ou formation d’ingénieurs spécialisées :

  • Master Recherche Mécanique et sciences des Fibres
  • Master Spécialisé Ingénierie Textile
  • Diplôme Ingénieur Textiles et Fibres
  • Diplôme Ingénieur Technologies, management international textiles
  • Diplôme Ingénieur Textiles Techniques et Fonctionnels

– une formation du secteur privé

 

 

Retrouvez plus d’info sur la carte interactive des centres de formations publics et privés : où se former dans le textile ?

 

0
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2020 TextileAddict

quis, elit. ut Nullam suscipit commodo et,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account