Un motif textile, ce sont des formes, mais aussi des couleurs. Le choix des coloris a donc toute son importance car la couleur transforme l’aspect des formes décoratives. Les tonalités s’ajustent, se nuancent, s’atténuent, s’exaltent ou s’uniformisent pour servir les éléments composants le dessin. Découvrons la palette chromatique du motif Jacquard tissé

 

Choisir un coloris suivant la destination du motif

Qu’il s’agisse de tissus pour vêtement, d’étoffes pour des accessoires de mode, de tissus pour ameublement, de tentures murales, de tapis ou de linges de maison, la coloration doit être appropriée au but. Il s’agit pour le designer textile de trouver le juste équilibre des couleurs pour que le motif s’accorde avec la personne qui le portera ou avec la pièce qui en sera recouverte. Pas de recette miracle pour connaître les accords de couleurs parfaits mais une bonne dose de sensibilité pour le maniement des couleurs et leurs mariages. Si la facilité serait de s’orienter vers des couleurs neutres voire éteintes pour éviter les fautes de goût et prises de risque, les couleurs accentuées et affirmées sont tout aussi louables d’autant plus si elles correspondent aux tendances du moment ou à venir ! Tout est une question de dosage.

 

camaieu couleur_Textile Addict

 

La combinaisons des couleurs

Dans l’emploi des couleurs, distinguons les subtilités entre la gamme de couleur, le camaïeu de couleur le ton et la nuance :

La gamme de couleur est l’ensemble des couleurs classées par graduation d’intensité et par nuances successives. (A lire : Comment créer une gamme de couleurs)

Le camaïeu de couleur est l’ensemble des dégradés que peut présenter une même couleur modifiée par l’addition du blanc, du noir ou d’une partie d’une autre couleur assez faible pour que la couleur principale domine toujours.

Les tons sont les modifications subies par une même couleur en y ajoutant du blanc (qui abaisse le ton) ou du noir (qui rehausse le ton)

Les nuances sont les modifications apportées à la couleur pure par l’addition d’une autre.

 

Les couleurs optiques

Pour assembler harmonieusement des couleurs en tissage, il faut prendre en compte le principe du contraste simultané des couleurs, caractéristique de la perception humaine des couleurs énoncée en 1839 par le chimiste Michel-Eugène Chevreul : deux couleurs juxtaposées donnent l’impression d’avoir un ton différent que lorsqu’on les observe séparément, sur un même fond neutre. La juxtaposition augmente la perception de la différence de luminosité ou de teinte des couleurs, un effet de contraste que les artistes peintres ont depuis longtemps utilisé.

Ainsi une étoffe jaune juxtaposée à une étoffe bleue paraît plus orangée et l’étoffe bleue paraît plus violette qu’elles ne le sont en réalité.

Les tons différents des deux couleurs sont également modifiés dans ce cas : la couleur plus foncée parait encore plus foncée qu’elle ne l’est et la plus claire paraît également plus claire que si elle était vue isolée.

En tissage, la juxtaposition des fils de trame de couleurs différentes ou l’alternance des nuances de couleur dans les fils de chaîne conduisent à des effets plus ou moins heureux et sensibles en raison de la réunion des couleurs choisies.

Alors gare aux mélanges de couleurs qui pourraient vite fatiguer notre oeil !

couleurs optiques_Textile Addictcontraste simultané des couleurs : exemple avec le Bleu et le Jaune perçus individuellement puis juxtaposés

 

Couleur en chaîne ou couleur en trame

Il y a deux sortes de tissus Jacquard : les façonnés par la chaîne et les façonnés par la trame.

Dans les façonnés par la trame, ce sont les fils de trame qui remplissent les fonctions de la palette de couleur. Ils déterminent les teintes et les nuances en recouvrant la chaîne qui alors n’est employée que pour le fond du tissage. Même fonctionnement pour les façonnés par la chaîne, ce sont les couleurs des fils de chaîne qui donneront l’ambiance coloristique du tissu.

Dans les deux cas, si on utilise un fils de trame noir et un autre fil de trame blanc, on obtiendra un gris dégradé par moitié, et si on passe deux fils de trame blancs et un fil noir, on obtiendra un gris plus clair et inversement.

 

A lire : Comment s’interprète une gamme de couleur en tissage ?

 

Les couleurs en trame

L’utilisation d’un métier Jacquard implique certaines contraintes. Il est très difficile de composer un dessin dans lequel il y aurait une série de couleurs différentes dans le sens de la chaîne (dans le cas d’une seule chaîne) puisque celle-ci une fois montée en fils d’une couleur déterminée et tendue sur l’ensouple du métier ne peut être changée. Par contre le passage de diverses navettes à fils de couleurs différentes (les fils de trame) peut servir à faire apparaître des trames de coloris variés.

 

couleurs trame et chaine_Textile Addicttissage Jacquard avec des fils de chaîne noirs et des fils de trame de 5 couleurs différentes ©Guillaumond

 

Atténuer ou accentuer les couleurs

L’effet de certains coloris peut être adouci ou augmenter par l’emploi d’un fil blanc (ou de couleur claire) en chaîne et d’un fil de la même couleur mais plus foncé en trame : les effets de chaîne adoucissent la teinte d’un fond, ou au contraire les effets de trame mettent la couleur en relief.

La lumière peut aussi entrer en compte dans la perception de deux couleurs juxtaposées. Des jeux de lumière se produisent sur les fils suivant leur placement sur le tissu ou suivant leur torsion, la réfraction de la lumière se fait suivant qu’elle se présente perpendiculairement ou parallèlement à la fibre textile.

La plupart des dessins de damassés par exemple, sont obtenus par des oppositions de fils de chaîne à des fils de trame et par la prédominance des premiers sur les seconds ou inversement. Ceci est applicable aussi bien aux tissus unicolores qu’aux étoffes à coloris variés.

 

tissu ton sur ton_Textile Addictexemple de motif damassé

 

La déclinaison de coloris

Sans changer le montage d’une mécanique Jacquard, il est possible obtenir des étoffes de coloris différents avec un même dessin en changeant simplement la couleur de la chaîne et/ou de la trame. Il est intéressant pour le fabricant de tisser les mêmes dessins traités avec des couleurs différentes, que l’on nomme des variantes de couleurs ou coloris. Et il n’est pas étonnant de retrouver un dessin proposé en 3 ou 4 coloris dans une même collection.

 

coloration tissu Jacquard_Textile Addictexemple d’un motif ©Guillaumond décliné en 5 coloris

 

Couleurs optiques, couleurs en chaine ou couleurs en trame, atténuation ou accentuation des coloris, les designers textiles sont de véritables peintres qui n’ont donc pour seule limite que les contraintes techniques des métiers Jacquard !

 

 

A lire :

Comment créer une gamme de couleurs ?

Comment s’interprète une gamme de couleur en tissage ?

Le tissage jacquard

Les étapes de création d’un motif tissé Jacquard

 

0
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

Pour tout renseignement contactez nous !

En cours d’envoi

©2019 TextileAddict

vulputate, elit. velit, Donec Aenean porta. dapibus sed

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account