Mode et textile : comment décrocher un job lors des salons ?

Mode et textile - comment decrocher un job lors des salons textileaddict

©Première Vision Paris

 

Alors que le salon Maison & Objet s’est déroulé mi-janvier à Paris, le salon Première Vision Paris vient de fermer ses portes pour cette nouvelle édition de février 2018, au parc des expositions Paris Nord Villepinte. Et si ces salons textile, événements mondiaux des professionnels de la filière mode et maison, étaient une occasion pour vous faire connaître et, pourquoi pas, décrocher un emploi ? Pour autant, déambuler dans les travées des salons professionnels à la recherche d’opportunités ne s’improvise pas et demande même un peu d’organisation et de savoir-faire. Explications pour se préparer pour les prochaines manifestations de septembre 2018 …

 

 

Préparez votre visite en amont

Tout d’abord, l’intérêt des salons, c’est évidemment de faire connaissance avec des professionnels que vous auriez du mal à côtoyer en dehors de ce cadre. Valérie Lepetit, attachée commerciale chez Casamance – Texdecor aime ce contact direct : « Proposer sa candidature sur un salon, c’est vraiment idéal par rapport à un envoi par mail. En se débrouillant bien, on peut rencontrer directement les décisionnaires et en profiter pour faire bonne impression ! »

Il est donc essentiel de vérifier en amont que les entreprises qui vous intéressent sont sur le salon que vous souhaitez visiter. L’entrée est souvent onéreuse, pas la peine de débourser de l’argent pour rien… et en parlant de tarif, renseignez-vous car certains événements proposent des tarifs réduits ou gratuits si vous êtes étudiants ou demandeurs d’emploi !

Le listing des exposants, consultable facilement sur le site internet de chaque salon, et le plan du salon sont donc des outils dont vous ne devez pas vous séparer. D’abord, vous pourriez y trouver des entreprises auxquelles vous n’aviez pas pensé et, surtout, cela va vous permettre de mettre sur pied un parcours… vous n’y allez pas pour faire un marathon !

Avant le salon, prenez aussi le temps de vous renseigner sur les entreprises que vous convoitez (site internet, plaquettes, articles, etc.) car vous êtes censés bien connaitre vos interlocuteurs. Allez à l’essentiel. Ne les questionnez pas sur le superflu, il n’auront pas le temps pour cela et vous risquez de vous détournez pas de votre objectif : trouver un job !

Il vous faut maintenant déterminer le jour de votre visite. Un conseil, il est préférable de choisir le ou les derniers jours du salon, il y a toujours moins de visiteurs, les opportunités de discussion seront donc plus importantes. C’est aussi la préférence de Nicole Marchal, directrice commerciale chez Philéa Textiles : « Il est préférable de venir nous voir en fin de salon et plutôt en début de matinée. » Valérie Lepetit, de Casamance – Texdecor est presque du même avis à un détail près : « Je pense que le meilleur moment, c’est effectivement le matin, mais pas trop tôt, les responsables ne sont pas forcément encore arrivés. Je dirais donc plutôt en milieu de matinée ! »

Muni de vos CV, de quelques cartes de visite, vous pouvez maintenant vous diriger vers le salon de votre choix… prenez aussi un carnet et un stylo, il serait dommage d’oublier, le contact, l’information essentielle que vous aurez pu glaner !

 

 

comment decrocher un job lors des salons textile et mode textileaddict©Première Vision Paris

 

 

Pendant le salon, soyez le plus réactif possible

Vous voilà sur le salon. Premier conseil : et si vous preniez votre temps ? Certes, vous avez votre plan de bataille, identifié vos stands préférés, mais il est aussi essentiel d’humer l’air du temps, de vous ouvrir aux autres, aux tendances, etc. Valérie Lepetit, de Casamance – Texdecor insiste sur cette nécessité d’être curieux : « Un salon, c’est aussi un bon moyen de se mettre dans l’ambiance de nos métiers, de la marque convoitée et de découvrir les nouveaux produits. »

Vous vous êtes entrainés chez vous à vous présenter en une minute, à mettre en avant vos points forts, il ne reste plus qu’à passer à la pratique. N’oubliez pas qu’un premier contact dure rarement plus de 5 minutes. Cyrielle Monnier, styliste et attachée commerciale de Mitwill Textiles Europe confirme ce bon timing : « Si vous avez un book, venez avec et présentez-le brièvement. Ensuite, laissez-nous une carte de visite et un CV, c’est visuel, ça laisse une trace et cela montre que l’on est pro et bien préparé ! »

Votre attitude fera la différence, alors une règle d’or, ne quémandez pas un job, mais tentez de convaincre votre interlocuteur que vous pouvez être utile à son entreprise.

Et si vous ne parvenez pas à entrer en contact avec la bonne personne, Cyrielle Monnier de Mitwill Textiles Europe vous donne une astuce : « Evidemment, on ne peut pas toujours être disponible. Dans ce cas, prenez l’une de nos cartes de visite et envoyez-nous votre candidature par mail quelques jours après le salon. Pensez à rajouter une lettre de motivation puisque vous n’avez pas pu vous présenter en direct sur le salon ! »

 

 

comment decrocher un job lors des salons textileaddict©Première Vision Paris

 

 

Après le salon, faites un bilan et relancez vos contacts

On pense souvent qu’une fois le salon terminé, il suffit de patienter et de ramasser les fruits de son travail de prospection. Eh bien, non ! Les professionnels ont vu défiler un nombre incalculable de clients et de prospects, ils vont se focaliser sur eux, le salon leur était d’abord destiné. C’est donc à vous, quelques jours plus tard, de les relancer. Si vous le faites avec tact et courtoisie, cela montrera votre volonté de réussir et votre persévérance…

 

 

En conclusion,

quelques règles simples qui vous permettront de réussir votre immersion au cœur des salons professionnels :

  •     S’y prendre à l’avance
  •     Identifier les entreprises qui vous intéressent
  •     Préparer un book, un CV et des cartes de visite
  •     Avoir un argumentaire préparé, concis et vendeur
  •     Etre dans une démarche positive et d’ouverture d’esprit
  •     Ne pas négliger les relances après le salon

 

Retrouvez tous les événements à ne surtout pas manquer sur le listing des salons de TextileAddict.

 

Elsa Laurent

Elsa Laurent

Designer dans l’industrie textile en habillement et en ameublement, je suis co-fondatrice de Textileaddict.me depuis 2017. J'aime partager mes connaissances et bons plans du textile mode et maison. Mon objectif : permettre aux acteurs du secteur de se mettre facilement en relation pour développer leurs projets.
Partager :
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on twitter
Share on email